Si on se faisait une petite virade...

Vous connaissez "Les Virades de l'Espoir" ? Non ? La lutte contre la mucoviscidose ? Ah !!!

 

Les Virades de l'Espoir, c'est une autre façon de lutter. Le principe est simple : si vous savez coudre, tricoter, peindre, fimoter... vous faites une petite créa (ou +) que vous postez sur le blog "Les Petites Mains Viradeuses". Vous lui donnez un prix et vous l'envoyez à un acheteur. D'abord, biensûr, il faut s'inscrire mais tout est noté en page d'accueil, trop facile !!! N'est-ce pas la Zine !

 

Vous ne savez ni coudre, ni tricoter, ni peindre, ni fimoter... alors, vous pouvez acheter sur le même blog ou contacter votre mamie, la voisine d'à côté, votre copine Micheline... qui elles, sont des expertes. Ou tout simplement faire passer le mot autour de vous.

 

Moi, j'ai fait une nouvelle broche que j'ai appelé "Oriane" parce que c'est avec elle et pour elle que tout à commencer pour moi. Et un t-shirt 100 % coton avec l'une de mes fleurs en taille 5/6 ans.

 

Je vous les montre et si vous avez envie de l'acheter, c'est par ici.

Alors, vous en êtes ? Vous en serez ?

 

Faites passer le mot et pensez aux petites princesses et petits princes qui luttent courageusement contre ce terrible monstre "Mucoviscidose" et qui ont tellement besoin qu'on les soutienne. Alors à vos boucliers, à vos épées !

Pour laisser un commentaire, cliquez sur le titre de l'article.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Vefa (dimanche, 22 mai 2011 08:20)

    Ces fleurs sont trop belles ! ET ta broche est magnifique !
    ET
    Ca y est, ils sont pour moi, nananèreuh ! Merci Poopie :-) !!!
    PS : je renonce pas à ma pochette, je t'envoie un dessin cet am...

  • #2

    Vefa (dimanche, 22 mai 2011 08:21)

    et je le finis bientôt le bijou pour la Virade, ça avance, ça avance !

  • #3

    MAMILY (dimanche, 22 mai 2011 18:22)

    Merci de relayer cette info. J'ai envoyé un mail à KIKINE pour savoir comment procéder pour envoyer un petit quelque chose.
    Bonne fin de week-end, bisous.