lun.

28

nov.

2011

Anaconda

L'anaconda de la Reine de Bonbons n'a rien d'effrayant.

Il n'est pas plus dangereux qu'un boa.

Même s'il s'enroule autour de ses épaules,

Il ne s'avise jamais de serrer.

Du long de ses 2m30,

Il est, à lui tout seul,

Un monde de tendresse,

Un pied de nez au monde de brutes dans lequel nous vivons.      

Un costeau qui s'est rechauffer les coeurs les plus mordus.

Si inoffensif qu'il est de toutes ses sorties.

Mais ne vous amusez pas à lui prendre !

Là, c'est elle qui vous mordrait.

A dire vrai,

Elle ne peux plus s'en passer.

D'autant que par les temps qui courent...

 

 

Mais, vous avez peut-être envie de le voir, cet anaconda ?

 

Je vous le montre ?

 

Ok ! C'est parti.

 

Ames sensibles s'abstenir !!!

 

 

Tout d'abord, le voilà enroulé sur lui-même.

 

Puis, sur une branche, accroché.

Et enfin dans toute sa longueur....

Maintenant, si vous aussi vous avez envie d'avoir un anaconda, je vous propose le tuto.

 

Il vous faut juste les rudiments : point à l'endroit et point à l'envers. Le reste, c'est juste un peu de technique. 

 

Bon, je vous explique. L'anaconda se tricote en double-fil.

 

Pour commencer, il vous faudra : 6 pelotes de 50 g, 2 aiguilles n° 8 et une aiguille auxiliaire même n° mais si vous n'en avez pas, une autre aiguille d'une plus petite taille ou même un crayon fera l'affaire.

 

La torsade se tricote sur 8 rangs.

 

Monter 32 mailles en double-fil.

 

Rang 1 - Tricoter  2 mailles envers (menv), 8 mailles endroit (mend), 2 mailles envers, 8 mailles endroit, 2 mailles envers, 8 mailles endroit, 2 mailles envers. Pour obtenir 3 torsades sur la largeur du travail. (voir photo ci-dessous)

 

Rang 2 - Tricoter les mailles comme elles se présentent, c'est-à-dire : 2 mend, 8 menv, 2 mend, 8 menv, 2 mend, 8 menv, 2 mend.

 

Rang 3 -  (rang 1 pour la réalisation de la torsade) Tricoter 2 menv, *mettre les 2 mend suivantes en attente sur une aiguille auxiliaire derrière le travail puis tricoter les 2 mend suivantes et reprendre les 2 mailles qui vous avez précédemment mises en attente sur l'aiguille auxiliaire . Mettre en attente les 2 mend suivantes mais cette fois devant le travail puis tricoter les 2 mend suivantes et les 2 mailles en attente*. 2 menv et recommencer de *à* pour la torsade suivante. 2 menv et *à*. On termine ensuite par 2 menv.

 

Rang 4 - (rang 2 pour la réalisation de la torsade) Tricoter les mailles comme elle se présente.

 

Rang 5 - (rang 3 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 6 - (rang 4 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 7 - (rang 5 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 8 - (rang 6 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 9 - (rang 7 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 10 - (rang 8 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Pour les rangs suivants, reprendre au rang 1 pour la réalisation de la torsade.

 

Tricoter  36 torsades.

 

Pour terminer, faire une nouvelle torsade mais seulement pour les rangs 1 et 2 et arrêter le travail.

 

Enfin couper des brins de laine de 40 cm de longueur (il vous faut 128 brins). Faites des franges avec 4 brins pliés en 2 que vous passerez entre les mailles (toutes les 2 mailles). Il y a 16 franges par extrémités.

 

J'espère avoir été claire mais si ça n'était pas le cas, n'hésitez pas à me le faire remarquer ou à me poser vos questions.

 

N'oubliez pas de m'envoyer les photos de vos réalisations, je les mettrais en ligne.

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Petit rappel : Il ne vous reste plus que quelques jours pour vous inscrire au jeux-concours.

6 commentaires

jeu.

24

nov.

2011

Liberty bag version hiver

J'avais promis un Liberty bag à ma Fleur de Lotus. C'était en juin ; j'en avais fait plusieurs pour ses soeurs et leurs cop'. Mais je n'avais plus trouvé le temps pour elle et depuis, elle attendait ou elle n'attendait plus. J'avais laissé ce projet dans un coin de ma tête, pensant pouvoir m'y mettre en septembre. Comme vous le savez, septembre m'a fait courir 1 000 lièvres à la fois.

 

Nous voici presque en hiver et la version printannière des premiers sacs ne convient plus vraiment alors j'ai imaginé quelque chose de plus adpaté à la fraîcheur du climat et au transport de classeurs et autres cahiers. Biensûr, j'ai gardé le côté "girly".

 

Je vous montre les photos mais je vous préviens, aujourd'hui, la lumière n'était pas au rendez-vous alors, j'ai fait comme j'ai pu.

L'extérieur est en simili-cuir super souple, un peu gaufré. J'espère que vous pourrez le voir sur les autres photos ; ça se coud relativement bien à la machine, à condition de ne pas superposer trop de "couches" ou d'avoir une super machine à coudre de pro. Ce que, évidemment, je n'ai pas. Du coup, pour assembler la doublure, j'ai dû y aller à la main. De même pour l'effet "couture sellier". Bonjour le bonheur pour les extrémités des doigts !

 

Je vous entends déjà : "il est où le liberty ?". Et ben, à l'intérieur. Je vous montre.

J'ai contrasté avec le tissu noir et pois blancs.

 

J'y ai incorporé une poche et de quoi y accrocher porte-clés, porte-cartes...

J'ai scrapé l'extérieur avec badge et photo "Gorjuss" (cro mimi, non ?), avec un rappel liberty et pois et un peu de dentelle et fleur au crochet.

Pour terminer, des boutons en fimo en ton-sur-ton. Ils ont été réalisés par la deuxième de mes filles qui n'a que 13 ans et je suis super trop fière d'elle parce qu'elle arrive à faire des trucs avec ses p'tites mains... ça m'épate. 

 

Je n'ai pu m'empêcher de les y coudre car je les ai trouvés super giga trop boooooooo. Ils sont encore à l'état brut, ni poncés, ni vernis car elle débute mais va falloir que j'assure en matos au plus vite pour qu'elle puisse perfectionner son art.

 

Allez, on l'encourage ! Je compte sur vous les filles, hein !

 

PS : vos conseils et astuces pourraient également lui servir alors n'hésitez pas...

Allez, une dernière petite photo pour la route...

9 commentaires

lun.

21

nov.

2011

P'tite info blog

Je ne sais pas s'il est encore utile de la présenter mais au cas où ne la connaitriez pas encore, Pas de Nuage sur la Lune fête également son anniblog.

 

Elle offre une de ses merveilleuses créas.

 

Pour jouer, c'est simple : rendez-vous sur son blog  :

 

http://pas-de-nuages-sur-la-lune.over-blog.com/article-des-boutons-par-milliers-88678562-comments-50.html#c

 

et suivez les instructions. Bonne chance !

 

 

 

1 commentaires

lun.

14

nov.

2011

Happy Birthday Poopie

Il était une fois l'histoire d'une bidouilleuse qui, un beau jour, décida de franchir le pas. Pleine d'enthousiasme et de détermination, elle brava contraintes technologiques et critiques des septiques et créa modestement son petit blog. Et c'est ainsi qu'en l'an de grâce 2010, naquit Poopie Louly.

 

Un an de bonheur, de partage, de découvertes, d'amitié, de doutes aussi parfois.

 

Vous m'avez accompagné(es) pendant toute cette aventure et je vous en remercie de tout coeur car comme je l'ai dit, il y a quelque temps, ce blog n'existerait pas sans vous, sans vos commentaires, vos encourageusements.

 

C'est pour toutes ces raisons que j'ai décidé d'organiser un petit jeu-concours dont les lots suivent, en photos.

Tout d'abord, deux broches Poopie Louly :

 

- Lot 1 : la broche Poopie Flower

- Lot 2 : la broche Arbre du Bonheur

Puis deux lots de trois fleurs au crochet :

 

- Lot 3 : Cream flowers

- Lot 4 : Asphalt flowers

 

Précision : chaque fleur mesure 7 cm de diamètre.

 

Elles vous permettront de customiser : escarpins, sacs, vestes et manteaux...

S'il y a des amateurs le Birthday Poopie Cake peut également faire partie des lots.

 

Alors avis aux amateurs ! Faites votre choix  !

 

Pour participer, c'est simple, inscrivez-vous à la newsletter, laissez moi un petit comm', choisissez le lot qui vous plait et diffusez l'info autour de vous, sur vos blogs, vos communautés, Facebook, bouche-à-oreille... en copiant le lien de l'article. 

 

Vous avez jusqu'au 1er décembre minuit pour participer. Les gagnantes seront tirées au sort par une petite main innocente et informée par un post sur mon blog.

 

Vous êtes prêtes ? C'est partiiiiiiii !!!

14 commentaires

mer.

09

nov.

2011

A star is born

Superbe cette enseigne, non ? Je l'ai photographiée, il y a quelques mois déjà, cet été, plus exactement, sur les hauts de Pontoise. Je savais qu'un jour, elle ferait bon usage.

 

Ce jour, c'est aujourd'hui et je suis toute fière et joyeuse de pouvoir vous la montrer.

 

Malgré la morosité ambiante, la grisaillle, la crise... y a encore des bébés qui naissent,  émeuvent et font sourire. Et heureusement !!! Pour remercier ces douces créatures et féliciter leurs parents, j'ai patiemment concocté un petit trousseau. Je dis patiemment, mais je pense impatiemment. J'ai très vite avancé sur la partie tricot mais il m'a fallu faire preuve d'un zen inimaginable avant de pouvoir m'attaquer à la partie tricot : pas un moment tranquille pour pouvoir sortir "Macousette".

 

C'est enfin achevé et je m'en réjouis.

 

Tout d'abord, un petit sac ; sac "imprimé" par mes soins au feutre-textile. Je me suis servie d'une étoile découpée dans du carton comme modèle.

La pièce la plus importante du trousseau est un petit gilet. Mais attention, pas n'importe quel gilet : un gilet muni d'une capuche et doublé en popeline de coton, customisé et brodé des initiales du bébé "A et S". Il est même réversible !

 

Vous devinerez très vite par quoi j'ai été inspirée. J'aime les étoiles pour les garçons ; l'étoile, c'est la fleur des p'tits "dur à cuire", une certaine poésie dans ce monde de "brutes". En plus, celles du gilet sont en éponge blanche toute douce. Et voilà le travail...

Pour l'accompagner, j'ai aussi tricoté des chaussons coordonnés.

Et comme bébé rime aussi avec jouet, j'ai bidouillé un petit doudou tout doux pour lequel j'ai misé sur les contrastes :  matières et  couleurs. Je me suis amusée à y ajouter des chutes de rubans peps et acidulés.

Et tout ce petit monde est censé se retrouver dans le pochon étoilé du début de mon article. Pour assurer un côté "fini" à l'ouvrage, j'ai réalisé une étiquette "Fait main" avec au dos, la taille et les instructions de lavage.

Voilà mon article est terminé. J'espère qu'il vous a plu et j'en profite pour vous remercier toutes de votre visite et de vos chaleureux et encourageants commentaires. Si ce blog continue à exister et à vivre, c'est parce que vous êtes de l'autre côté à me lire. MERCI !

 

J'espère à très bientôt ; j'ai tant de choses à vous dire.

8 commentaires

dim.

06

nov.

2011

La vie en rose

Non, je ne vais pas vous parler d'amour mais... d'un gâteau.

 

Encore ! Eh oui, encore un, pour une fête familiale en ce dimanche 6 novembre. Faut bien se faire plaisir avec le temps qu'il fait ! Bonjour la grisaille ! Gris et rose, ça l'fait, non ?

 

Bon techniquement, c'est un peu comme d'hab : un gâteau vanille, un gâteau chocolat, mascarpon mais cette fois aromatisé au sirop de violette (hummmmmmmm !) et garni de pétales de violette et de rose cristalisées, pâte à sucre et crême au beurre. Précision : le sirop à la violette, vous pouvez le trouver chez "Nature et découverte".

 

Pour tout vous dire, ce gâteau devait être violet et mauve mais quand j'ai ouvert mon flacon de colorant alimentaire violet, il m'a donné du rose. Alors, comme je n'ai toujours pas racheté de bleu, il a fallu faire avec et ma foi, je ne regrette pas car ce gâteau a fait beaucoup d'effet.

 

J'arrête de parler, je vous montre.

Alors, il vous plait  ?

 

Les perles argentées font leur effet et réveillent ce gâteau. Je n'ai pas pris de photo avant de les y mettre mais la différence est notoire, vous pouvez me croire.

 

Je vous mets les détails et cette fois avec beaucoup de plaisir car la pâte à sucre était toute fraîche et n'a donc pas craquelé ! Que du bonheur de l'avoir posée !

Comme à cette fête, il était prévu du monde, j'ai également préparé des cupcakes.

 

Je me suis servi du reste de crême au beurre pour les décorer. J'ai également préparé une crême chocolat-mascarpone dont la recette est ici. J'ai utilisé du chocolat pâtissier au lait, persuadée qu'il donnerait une saveur plus douce à la crême. Erreur !!! Je l'ai trouvée trop sucrée ; le chocolat noir relève biensûr beaucoup mieux les arômes du cacao.

Je n'ai pas pu m'empêcher de vous mettre un tas de photos ; il m'a plu, à moi aussi, ce gâteau.

 

Pour terminer, quelques nouvelles de Shingi qui grandit à vue d'oeil ! Elle nous épate de jour en jour tant elle progresse et communique. Aujourd'hui, elle voyait plutôt la vie en bleu dans son "panier de voyage" qui, je pense, va également lui servir de "coucouche-panier" (cf les Aristochats") tant elle a l'air de s'y plaire. C'est déjà ça de gagner (pour la visite chez le véto).

Juste pour rire...

 

Une petite fleur dans une peau de... chat !

8 commentaires

mar.

01

nov.

2011

T'as ton bonnet ?

Il y a quelques temps, je vous parlais de l'opération "Mets ton bonnet" mise en place par "Les Petits Frères des pauvres", ici. Le but de l'opération est de collecter des fonds d'une façon simple, originale, solidaire.

 

La suite en images.

Depuis 6 ans nous tricotons des petits bonnets pour coiffer les bouteilles de smoothies (jus de fruits frais et sains 100 % naturels) de la société Innocent.

 

Une fois les bonnets tricotés, ils sont ensuite remis à Innocent qui en coiffe ses petites bouteilles, puis vend les produits ainsi costumés. Pour chaque bouteille vendue, 20 centimes d'euro sont remis aux petits frères des Pauvres.

Déroulement de l'opération 2011 :

Cette année les petites bouteilles coiffées des petits bonnets seront en magasin à compter du 14 novembre, pendant environ deux semaines. Vous pourrez les retrouver dans les magasins Monoprix dotés d'un rayon « snacking », à la Grande Epicerie de Paris, Cojean, Bert's, Paul et la Croissanterie et autres."

 

Voilà, vous savez tout.

 

J'ai donc participé à l'opération in-extremis. Je vous montre les miens et j'en profite pour remercier, une fois de plus, Mamily qui m'a fait connaitre l'événement et qui a été super courageuse et efficace. J'ai presque honte de vous montrer les miens ; ils sont au nombre de 16 alors que Mamily en a fait 120. Je crois que l'on peut l'applaudir bien fort et la remercier pour sa générosité. Vous pouvez voir ses petits bonnets ici.

Alors, si vous n'avez pas eu le temps de bidouiller des petits bonnets, si vous avez oublié, courrez vite les acheter ; faites-vous plaisir, offrez-les, faites passer l'info...

 

Je termine avec quelques photos de Shingi.

 

Je craque pour la première photo ; je la trouve trop "manga" avec ses grands yeux et ses grandes oreilles.

 

Quand elle a fini de remuer dans tous les sens, elle tombe de fatigue, au sens propre. Sur la seconde photo vous la voyez après une folle scène de "combat" avec les pattes encore relevées prêtes à saisir une proie.

 

Sur ce, je vous dis à bientôt car il est tard et le sommeil me guête.

 

Bizz...

3 commentaires