ven.

30

sept.

2011

Marabout, bou, bou...

 

 

 

 

Que cache ce paquet de laine crochetée ????

 

------------------

 

J'ai un faible pour les livres "Marabout" : leurs formats, leurs papiers, leur sobriété... Alors, quand je suis tombée sur celui-ci, j'ai craqué !!!

 

Enfin "ze" livre de crochet que je cherchais depuis si longtemps ! Le coup de foudre, quoi !

J'ai sélectionné deux pages qui m'ont bien inspirée et de mes petits doigts anthousiastes, j'ai crocheté, crocheté, crocheté.

 

Avant de vous montrer l'oeuvre achevée, je vous montre les deux pages.

Béret, écharpe et mitaines pour ma Fleur de Lotus qui fond pour le crochet ajouré.

 

Gris anthracite. Couleur d'asphalte.

Pour finir, des petites étoiles au crochet. L'intéressée se reconnaitra sûrement. Affectueuses et fraternelles pensées, A...

 

Je vous souhaite un bon week-end. Bisouilles.

9 commentaires

lun.

26

sept.

2011

Popopopomm...

Vous avez aimé mes Fujicakes, préparez-vous à découvrir une "tuerie" de saveurs ! Une surprise, une explosion de bonheur pour les papilles !!! Un subtil mélange d'authentique et de rustique avec le beurre et la pomme et d'exotique avec le citron.

 

Allez ! Sortez vos tabliers ! Faites chauffer le four ! Dites à votre homme d'aller ceuillir les pommes dans le fond du jardin et on y va !

 

La recette, je l'ai découverte dans un magazine "Régal" ; je n'ai pas noté le numéro, ni même la date, ni même la personne qui proposait la recette. Alors, si quelqu'un sait ou se reconnait... Bienvenue ! Et mes plus plates excuses.

 

Ce que je sais, c'est que ce gâteau s'appelle : "Le gâteau jaune des "Mots Bleus" (une librairie normande sur la plage de ???)

 

Il vous faudra :

- 3 oeufs

- 2 grosses pommes

- 150 g de sucre

- 180 g de beurre demi-sel

- 280 g de farine

- 1 citron et demi

- 1 sachet de levure.

 

Pour commencer, préchauffez le four à 200° c.

 

Ensuite, pressez le citron.

 

Mélangez levure et farine.

 

Faites fondre le beurre et ajoutez le jus du citron.

 

Cassez les oeufs dans un saladier, ajoutez le sucre et fouettez jusqu'à blanchiment.

 

Ajoutez ensuite le beurre-citron puis la farine-levure.

 

Après avoir pelez et coupez les pommes en dés, ajoutez les à la pâte.

 

Beurrez un moule et versez y la préparation.

 

Faites cuire environ 50 mn.

 

A la sortie du four, arrosez le gâteau avec le jus du 1/2 citron.

 

Laissez tièdir avant de dévorer. Il parait qu'il est encore meilleur le lendemain. Mais chez moi, il ne tient jamais jusque là. Alors, vous me direz...

 

Allez, je vous montre les photos. Pas de quoi s'affoler à l'oeil nu ! C'est dans la bouche que ça se passe.

Bon app' !!!

5 commentaires

sam.

24

sept.

2011

Fuji-moi tout !!!

Pomme Fuji et éclats de rose sucrés
Pomme Fuji et éclats de rose sucrés

Pour commencer un grand merci à vous toutes pour vos commentaires. J'ai été ultra super méga contente de vous retrouver. Le temps me manque tant : le temps de vous écrire, le temps de vous visiter, de vous laisser des comm... Je n'ai plus mis les pieds sur "cmonatelier" depuis... Et pourtant j'aurais tant de chose à vous dire, à vous montrer...

 

Il a donc fallu que je sois sélective et la gourmandise a eu raison de mon choix.

 

Donc, ce soir, je vous montre un cupcake, très différent de ceux que je réalise habituellement ; une petite douceur sans crême au beurre, sans glaçage... un truc plutôt "nature" et tout à fait de saison puisqu'il s'agit ici de pommes. D'où le titre "Fuji-moi tout".

 

La Fuji c'est la pomme esthétique par excellence ; sa robe rose est "so girly". Tout ce qu'il me fallait pour réaliser ce cupcake.

 

Trop facile à préparer et le résultat, un bonheur pour les yeux et les papilles. Une surprise pour vos convives, aussi. En effet, ce cupcake se mange à la cuillère. La raison est simple, il contient, en son coeur, de la crême pâtissière.

 

Il vous faudra donc réaliser d'une part la pâte à cup', que vous trouverez ici, et d'autre part de la crême pâtissière instantanée. La mienne, c'est Alsa mais vous pouvez choisir celle que vous voulez et pourquoi pas pour les plus téméraires, la réaliser vous-même.

Vous remplirez ensuite vos caissettes d'un peu de pâte à cup' suivie d'une cuillère à café de crême patissière et "re" la pâte à cup'.

 

C'est maintenant que votre Fuji (ou tout autre pomme) entre en scène. D'abord, vous lavez et évider la pomme puis la coupez en tronçons fins ; tronçons que vous placerez sur le cupcake avant cuisson, en veillant à les enfoncer un peu dans la pâte.

 

A la sortie du four, vous saupoudrez de sucre et de canelle. Et voici alors à quoi ils ressemblent.

Et les voilà en tenue de soirée.

Fuji-cakes aux éclats de violettes sucrés
Fuji-cakes aux éclats de violettes sucrés

Je vous entends déjà : "Esthétique, oui. Mais est-ce que c'est bon ?"

 

Tout simplement : "OUI". Une petite douceur d'automne puisqu'il faut bien y entrer.

 

Biensûr, ça m'a donné des idées. Qui dit "automne" dit aussi "chataignes". J'ai donc remplacé la crême patissière par de la purée de marrons. Alors là, un conseil d'amie : une petite cuillère de cette purée, c'est lourd donc on verse la pâte à cup' dans les caissettes et on met la purée juste au-dessus. Aucune inquiétude, la purée va plonger dans le fond.

Pour finir, je vous mets les photos des cupcakes à la crême pâtissière sans pomme. Toujours aussi bons mais pas vraiment esthétiques ; quelque chose du Vésuve après éruption.

Voilà, j'espère que ça vous a plu et que vous n'êtes pas au régime. J'espère aussi vous retrouver bientôt pour une autre recette avec des pommes, du genre "tuerie" et pour vous présenter mes travaux d'aiguilles. Ceci dit en passant, je n'oublie pas celles qui m'ont commandé des broches et autres "crochetteries"...

 

Bisouilles !!!

8 commentaires

mer.

14

sept.

2011

Ne passons pas à côté des choses simples...

Il m'arrive parfois de me sentir comme un vieux piano.

Abandonné au soleil, à la pluie et au vent.

Le temps m'emporte sans que je n'y puisse rien.

C'est sans doute pour cette raison,

Que je suis si peu présente depuis quelques temps.

 

Mais il m'arrive aussi parfois,

De voir les choses autrement.

Avec douceur,

Poèsie...

Et d'apprécier à sa juste valeur,

La clarté de la lune,

La goutte d'eau qui perle...

Et c'est pour cela qu'aujourd'hui,

Je m'arrête, ici, un moment,

Pour partager, avec vous,

Toute la simplicité,

Toute la magie,

D'un instant...

Un instant pour dire

"Je vous aime".

 

Un simple gâteau au yaourt,

Recouvert de sucre glace,

Ceinturé d'un ruban,

Orné de quelques roses séchées,

A la myrtille, accessoirement fourré

Tout simplement.

 

Ne passons pas à côté des choses simples,

Pour ne pas risquer de passer à côté de l'essentiel :

L'Amour,

Le partage.

 

J'espère que vous allez tous bien.

Je serais heureuse d'avoir de vos nouvelles.

A très bientôt...

8 commentaires