dim.

08

avril

2012

Où est Poopie ?

Vous vous demandez sûrement où est Poopie ? Plus de post depuis le 26 mars !

 

J'ai été pas mal occupée ces derniers temps. Et... Je déménage, je change de crêmerie... Enfin, virtuellement et en partie seulement !

 

Tous mes posts précédents vont rester sur ce blog mais l'adresse a changé. Elle est maintenant : poopie-louly.jimdo.com. J'ai abandonné la version "pro" et je perds, de ce fait, tout mon référencement. Et voilà pourquoi il est si difficile de retrouver ce blog.

 

Comme il ne répond plus à mes attentes, je migre sur poopie-louly.over-blog.com.

 

Ah ! J'allais oublier ! Je perds aussi ma boîte mail !!! Donc, plus de mails, plus de newsletters (ni les vôtres, ni les miennes). Heureusement, j'ai récupéré vos adresses à temps ! Je vous inscrirai donc sur mon nouveau blog. En revanche, il faut que je retourne m'inscrire sur les vôtres et si toutefois j'oubliais, n'hésitez pas à me contacter.

 

Alors, à bientôt sur poopie-louly.over-blog.com...

1 commentaires

sam.

04

févr.

2012

Un samedi pas comme les autres

Un samedi comme on en voudrait souvent. Mais avant de vous montrer samedi, je vais vous parler de vendredi et même des préparatifs du jeudi.

 

En fait, ma Princesse Mononoké, la 2ème de mes filles est en 3ième et comme tous les élèves de cette classe, elle a dû effectuer un stage d'une semaine en milieu professionnel. Si nous n'avez pas encore d'enfant au collège, vous allez peut-être être étonnée mais c'est comme ça. Une immersion de 5 jours, pour leur faire découvrir les facettes du monde des adultes. L'ennui surtout, car c'est vraiment de l'observation : on ne touche à rien, on ne fait pas de manutention, on ne touche pas à la caisse... Tout ça, bien entendu pour les protéger... Heureusement, ils ont le choix de l'entreprise, la collectivité, l'assistante maternelle, le médecin...

 

Ma fille avait choisi une clinique vétérinaire et elle a eu la chance d'être prise. Ben voui ! vous vous en doutez, un ado dans les jambes, c'est pas toujours très recherché...

 

Du coup, pour remercier ces m'ssieurs-dames de l'avoir acceptée parmi eux (et ils ont été très gentils), je leur ai préparé quelques douceurs.

 

D'abord, j'ai repris l'idée de la boîte de conserve surprise avec une petite touche d'humour. Sur l'emballage, était noté "Complément alimentaire pour vétérinaire et aide-vétérinaire". J'ai aussi fait des cornes de gazelle et même si la photo ne donne rien, c'était une tuerie de la mort question goût !!! Et je n'étais pas peu fière de moi car ça n'était pas la première fois que j'entreprenais la chose et précédemment, c'était plutôt du genre "Arrête de ramer, t'attaques la falaise !", entendez du "tout loupé". Les quelques cupcakes qui les accompagnaient avaient moins fière allure, because le glaçage que je ne voulais pas trop coulant, s'est avéré pas coulant dutout et même plutôt collant. J'ai dû y aller à la cuillère et esthétiquement, y avait pas de quoi faire vibrer Hollywood. Mais zétaient bon qu'en même ! Et c'est l'essentiel !

 

Bon je vous montre. Les biscuits noisette-oignon de la boîte surprise ont été réalisés grâce à un outil "too much" que Ma Fleur de Lotus m'a offert, il y a peu. Clic pour la recette.

Je reviens à samedi.

 

Tout d'abord, j'avais rendez-vous avec Aïcha que j'ai rencontré lors d'une brocante, il y a 8 mois. Elle avait peu après rejoins mon blog et depuis, nous étions régulièrement en contact. Et un jour, elle m'a commandé une écharpe et un bonnet pour sa puce ainsi que des fleurs au crochet et des étoiles. 

 

En mamans perpétuellement surbookées on a dû se quitter bien vite mais j'espère que l'on aura l'occasion de remettre ça, devant une bonne tasse de thé...

Au moment de partir, j'ouvre la boîte à lettres et là, surprise, bonheur, joie, extase ! Une enveloppe à bulles, tout droit débarquée de Bretagne, un courrier de ma copine Véfa. Je vous montre sans tarder comment cette fimoteuse de talent, scrapookeuse à ses heures perdues, m'a gâtée.

Vous avez vu ces merveilles ! De quoi m'envoyer au Nirvana ! Je craque pour les triskels, le turquoise, le côté bois du coeur... Et sa carte est tellement pepsy !!! J'm TOUT !!!

 

Je n'ai qu'un conseil à vous donner : courir visiter sa boutique en ligne ! A court d'idées cadeau ? Envie de se faire plaisir ? C'est par ici. Y en a même pour les zhoms !

 

Alors encore un merci grand comme l'océan et un bisou gros comme le ciel pour ce beau cadeau, Véfa.

 

Voilà, il est 00:01 h. Samedi vient de s'évanouir. Bonjour dimanche ! Mes p'tits yeux me picotent... Je vous laisse... A très bientôt...

6 commentaires

mar.

06

déc.

2011

Un roulé ou une bûche ?

Et pourquoi pas un croutage, une culbute, une dégringolade, un gadin, une gamelle, une glissade, un patapouf, une pelle, un piquet de soleil, un plongeon...

 

Non rassurez-vous, je ne suis pas venue vous parler de valdingues et autres viandages mais plutôt d'un intemporel même si à première vue, il est tout à fait de saison.

 

Je suis venue vous parler de celui qui réjouira aussi bien sur l'herbe qu'enfermé dans vos chaumières, tant en été qu'au plus dur de l'hiver.

 

Enfant, il m'interpellait ! Mais comment fait-on ? Il m'épatait aussi. Puis, j'ai grandi et je me suis dit : "A ton tour, maintenant !".

 

Ce bonheur, je voulais le partager avec vous. Un petit gâteau tout simple à réaliser, malgré les apparences, à marier à volonté, selon envie, humeur, occasion. C'est bien d'un roulé qu'il s'agit, accessoirement bûche en cette fin d'année qui avance à grands pas.

 

La recette en images ! Il vous faut : 6oeufs, 100 g de farine, 200 g de sucre, 1 sachet de sucre vanillé ou 1 càc d'extrait de vanille, et au choix : confiture, nutella, mascarpone, caramel, sucre glace, chocolat, crême au beurre...

 

D'abord, préchauffez votre four, th7. Mais attention au four qui cuisent trop vite. Dans ce cas, choisissez plutôt th6.

 

Cassez 3 oeufs en séparant les blancs des jaunes. Battez les blancs en neige ferme et réservez au frais.

Ajoutez les 3 oeufs restants aux 3 jaunes, ainsi que les 200 g de sucre et la vanille. Battez jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux.

 

 

Ajoutez la farine tamisée tout en continuant à battre, puis les blancs en neige, délicatement à la spatule.

Etalez la préparation sur 1 cm d'épaisseur sur une feuille de papier cuisson. Ne vous fiez pas à ma photo ; en effet, j'ai mis la préparation dans un grand plat mais ça n'est pas obligé, vous pouvez faire la même chose sur une plaque de cuisson car cette pâte ne coule pas.

 

Enfournez pour 15 mn environ. Le biscuit doit prendre un légère coloration brun clair.

Hors du four, saupoudrez de sucre (pour que ça ne colle pas), recouvrez d'un tordchon et laissez tiédir.

 

Retournez ensuite le biscuit sur le torchon et retirez délicatement le papier cuisson. Il peut arriver que ce soit un peu trop cuit ou que fond du gâteau, j'ai envie de dire la "peau", se détache un peu. Dans ce cas, enlevez le surplus comme sur la photo.

Badigeonnez le biscuit avec le fourrage que vous aurez choisi : coulis, confiture, Nutella, miel...

 

Roulez-le ensuite délicatement.

Ne reste plus alors qu'à décorer ou très simplement avec du sucre glace ou plus sophistiqué avec glaçage chocolat, crême au beurre...

 

Je vous montre celles que l'on a réalisé en famille. Les enfants sont giga enthousiastes pour la déco ; sortez les confettis, les pépites et autres copeaux pour leur plus grand bonheur.

Maintenant, ce qui me ferait plaisir c'est d'abord que vous me disiez ce que vous en pensez  et  qu'ensuite, si vous en réalisez vous-même de m'envoyer vos photos pour que je puisse les mettre en ligne et que nous en profitions tous. Ok ? Allez à vos fourneaux ! EPATEZ-NOUS !!!

 

PS : j'attends toujours les adresses de celles qui ont gagné au jeu-concours...

6 commentaires

dim.

06

nov.

2011

La vie en rose

Non, je ne vais pas vous parler d'amour mais... d'un gâteau.

 

Encore ! Eh oui, encore un, pour une fête familiale en ce dimanche 6 novembre. Faut bien se faire plaisir avec le temps qu'il fait ! Bonjour la grisaille ! Gris et rose, ça l'fait, non ?

 

Bon techniquement, c'est un peu comme d'hab : un gâteau vanille, un gâteau chocolat, mascarpon mais cette fois aromatisé au sirop de violette (hummmmmmmm !) et garni de pétales de violette et de rose cristalisées, pâte à sucre et crême au beurre. Précision : le sirop à la violette, vous pouvez le trouver chez "Nature et découverte".

 

Pour tout vous dire, ce gâteau devait être violet et mauve mais quand j'ai ouvert mon flacon de colorant alimentaire violet, il m'a donné du rose. Alors, comme je n'ai toujours pas racheté de bleu, il a fallu faire avec et ma foi, je ne regrette pas car ce gâteau a fait beaucoup d'effet.

 

J'arrête de parler, je vous montre.

Alors, il vous plait  ?

 

Les perles argentées font leur effet et réveillent ce gâteau. Je n'ai pas pris de photo avant de les y mettre mais la différence est notoire, vous pouvez me croire.

 

Je vous mets les détails et cette fois avec beaucoup de plaisir car la pâte à sucre était toute fraîche et n'a donc pas craquelé ! Que du bonheur de l'avoir posée !

Comme à cette fête, il était prévu du monde, j'ai également préparé des cupcakes.

 

Je me suis servi du reste de crême au beurre pour les décorer. J'ai également préparé une crême chocolat-mascarpone dont la recette est ici. J'ai utilisé du chocolat pâtissier au lait, persuadée qu'il donnerait une saveur plus douce à la crême. Erreur !!! Je l'ai trouvée trop sucrée ; le chocolat noir relève biensûr beaucoup mieux les arômes du cacao.

Je n'ai pas pu m'empêcher de vous mettre un tas de photos ; il m'a plu, à moi aussi, ce gâteau.

 

Pour terminer, quelques nouvelles de Shingi qui grandit à vue d'oeil ! Elle nous épate de jour en jour tant elle progresse et communique. Aujourd'hui, elle voyait plutôt la vie en bleu dans son "panier de voyage" qui, je pense, va également lui servir de "coucouche-panier" (cf les Aristochats") tant elle a l'air de s'y plaire. C'est déjà ça de gagner (pour la visite chez le véto).

Juste pour rire...

 

Une petite fleur dans une peau de... chat !

8 commentaires

dim.

30

oct.

2011

1999 - 2011

12 ans !!! 12 ans déjà ! 12 ans qu'est née une petite reine, une reine des bonbons. Une petite reine hyper tonique, avec une voix à éclater le cristal. Elle était si chétive qu'aujourd'hui j'ai dû mal à en croire mes yeux : elle m'a rattrapée. Malgré ses doutes, ses craintes, c'est une fille sociable comme il en existe peu avec un coeur gros comme une mongolfière.

 

Il y a quelques temps, elle me disait : "Tu ne m'as jamais fait de pièce montée pour mon anniversaire." Fallait donc que j'assure.

 

Et, ça n'a pas été facile. J'ai cette facheuse tendance à m'imaginer des trucs ultra super trop giga bien ; des gâteaux que l'on pourrait manger euh... au paradis. La réalité est beaucoup plus cruelle. Donc, après maints remaniements dans ma petite tête de douce rêveuse, j'ai dû revoir à la baisse mes ambitions. D'autant que les éléments n'ont pas été de mon côté ; du genre, une pâte à sucre qui craque, un colorant au régime sec...

 

Bref, j'ai fait comme j'ai pu. Heureusement, heureusement ! ça a plu à ma p'tite reine qui m'a donné dans l'écarquillement d'yeux. Ouf !!! sauvée par la "Red Decorating icing" Wilton que j'avais acheté chez Mora (pour celles qui ne sont pas parisiennes, Mora a une boutique en ligne où vous pourrez commander des trucs qui font fureur sur les gâteaux). La Decorating icing est un genre de crême au beurre toute prête et super colorée, conditionnée en tube, comme la mayo mais qui se conserve à température ambiante pendant les mois.

 

Comble d'horreur, il pleuvait ce jour-là, alors je suis désolée pour la qualité médiocre des photos.

 

Bon ! j'arrête mon blabla et je vous montre le monument. Je vous dis ça parce que je n'avais pas lésiné sur les quantités ; du coup, on a eu de quoi goûter pour plusieurs jours.

Pour l'explication, il est composé d'un gâteau à la vanille, celui dont je vous ai déjà parlé ici.  J'en fais plusieurs dans des moules différents que je superpose et entre lesquels j'insère du mascarpone sucré. Ce qui veut dire que dans la partie blanche du haut, il y a 2 gâteaux, idem pour la partie bleue. On voit mal mais il y a une partie rose en dernier. Elle était censé être plus grande et plus voyante mais j'ai mal assuré mon coup et je me suis retrouvée en panne de pâte à sucre ; eh oui ! à force de vouloir dresser des pyramides... Par chance, j'avais du chocolat blanc pâtissier pour le glaçage, avec un peu de colorant rouge, je m'en suis sortie.

 

La déco est faite avec des coeurs et étoiles en sucre que l'on trouve dans tous les hypers. Et les fleurs viennent de chez Mora.

 

Au bout du compte, je le trouvais un peu bling-bling ce gâteau mais, entre nous, il était délicieux et je dis ça sans me venter car la réalisation est, il faut l'avouer, super facile. Le lendemain, question papilles, c'était carrément devenu une tuerie ; certaines saveurs se révèlent avec le temps.

 

Bon, maintenant, je vous le montre en détails pour que vous puissiez admirer les surprises de la pâte à sucre qui rompt.

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir et découvrir les horreurs !!! Profitez-en c'est Halloween en avant première !!!

 

Bon alors maintenant, j'attends vos comm. Il est kitsch mon gâteau ? La Reine des Bonbons serait-elle aveuglée par un débordement d'amour ?

 

J'en profite pour vous remercier toutes pour vos petits mots gentils sur Shingi. Pour les messages persos :

 

- J'attends ton avis Aïcha. Merci pour ton comm. Tu as raison, Shingi est un cadeau du ciel !!!

 

- Talchoun, je crois que nos fils auront un tas d'émotions à partager dans la cour de récré. Je suis impatiente que l'on se revoit pour en parler nous aussi. Et le blog ?

 

- Véfa, tu as raison, on est tous complétement gaga à observer Shingi !

 

Sur ce, je vous quitte. J'ai encore une montagne de trucs à vous montrer et j'espère trouver le temps de le faire au plus vite.

 

 

 

6 commentaires

mer.

14

sept.

2011

Ne passons pas à côté des choses simples...

Il m'arrive parfois de me sentir comme un vieux piano.

Abandonné au soleil, à la pluie et au vent.

Le temps m'emporte sans que je n'y puisse rien.

C'est sans doute pour cette raison,

Que je suis si peu présente depuis quelques temps.

 

Mais il m'arrive aussi parfois,

De voir les choses autrement.

Avec douceur,

Poèsie...

Et d'apprécier à sa juste valeur,

La clarté de la lune,

La goutte d'eau qui perle...

Et c'est pour cela qu'aujourd'hui,

Je m'arrête, ici, un moment,

Pour partager, avec vous,

Toute la simplicité,

Toute la magie,

D'un instant...

Un instant pour dire

"Je vous aime".

 

Un simple gâteau au yaourt,

Recouvert de sucre glace,

Ceinturé d'un ruban,

Orné de quelques roses séchées,

A la myrtille, accessoirement fourré

Tout simplement.

 

Ne passons pas à côté des choses simples,

Pour ne pas risquer de passer à côté de l'essentiel :

L'Amour,

Le partage.

 

J'espère que vous allez tous bien.

Je serais heureuse d'avoir de vos nouvelles.

A très bientôt...

8 commentaires

ven.

12

août

2011

Japan your life !

Le 7 août ma Fleur de Lotus a eu 17 ans. Mon tout petit bouton de fleur de 2 kg 800 s'est épanoui ; il a grandi, grandi, grandi... Et force est de constater que dans certains domaines "l'élève dépasse le maître" et dans certains autres, le maître, eh ben, c'est elle. Elle a encore plein de choses à découvrir et la vie a apprendre, à comprendre ; même si à 17 ans, on a parfois l'impression d'avoir fait le tour de la question.

 

Alors, biensûr, j'avais envie de l'étonner, de la surprendre et surtout de lui faire plaisir. J'ai pensé fort à ce qui la touche, ce qui l'émeut... Et j'ai pensé à un petit coin de Paradis, à deux pas de Paris : le Jardin "Albert Kahn". Ce jardin est une pure merveille, un rêve tout éveillé, un voyage au bout du monde... Un endroit que l'on aimerait vivre à la nuit tombée et découvrir au levée du jour. Un jardin où je m'imagine les pieds nus dans le gazon "moquette", dormant à la belle étoile... "Ze" garden, quoi !

 

Difficile de faire transparaitre tout ça sur un gâteau ! J'en conviens. Mais l'important, c'est d'essayer, non ? Je ne sais plus qui a dit "l'approche est toujours plus belle que l'arrivée".

 

Bref, mon gâteau, c'est pas la "Xième" merveille du monde mais Fleur de Lotus s'est laissée prendre au jeu. Elle a patienté, interdite de cuisine et surtout de frigo pendant quelques heures et au moment choisi y a plongé un instant. On a beau avoir 17ans, on aime toujours autant les surprises. Et, ça devient une tradition à la maison, la confection des gâteaux d'anniversaire. Alors, tout le monde attend le tien, patiemment. Jusqu'à présent, ça marche même s'il n'y a pas de quoi faire trembler Hollywood. Et pi, Hollywood, on s'en fiche.

 

Bon j'arrête la causerie et je vous montre les 2 versions du Jardin.

C'est le Petit Prince qui traverse...
C'est le Petit Prince qui traverse...

Alors, ça le fait ou pas ? Il vous ferait plaisir ce gâteau ?

9 commentaires

ven.

22

avril

2011

La prairie enchantée

Un nouveau gâteau extraordinaire pour les 13 ans de ma Princesse Mononoké.

 

C'est une génoise au chocolat, fourrée à la crême chocolat blanc-mascarpone et au coulis de framboise. La génoise est également recouverte de crême choco-mascarpone et d'un glaçage au citron additionné de colorant vert. Elle est entourée de macarons Pasquier, achetés au rayon frais des grandes surfaces.

 

La déco est faite de bonbons et de sucres décoratifs.

Envie de plus d'idée gâteaux de fêtes, clic-clic.

Pour laisser un commentaire cliquez sur le titre de l'article.

8 commentaires

dim.

27

févr.

2011

UN GATEAU EXTRAORDINAIRE POUR LES 7 ANS DU PETIT PRINCE

Mon Petit Prince a eu 7 ans aujourd'hui ! Et 7 ans, ça n'est pas rien !

 

Le premier âge de raison ? Pas sûr ! Ou pas encore !

 

Une envie de lui faire plaisir ? Sans aucun doute !

 

Un rappel. Un souvenir. Parce que Le Petit Prince est arrivé sur notre planète pas très en forme. On a d'ailleurs cru qu'il nous quitterait bien vite pour retrouver sa fleur unique et son ami le renard.

 

Mais aujourd'hui encore, il partage notre vie et c'est tant mieux. Alors, je me souviens que la nuit quand je me penchais sur son berceau pour voir s'il respirait encore, je me disais : "Aura-t-il un jour un an ? 7 ans ?". Il n'est pas bien gros mon Petit Prince mais il est plein d'énergie, de curiosité, de paroles, de sourires, d'amour...

 

Alors parce qu'il le vaut bien, il fallait un gâteau à la hauteur, un gâteau extraordinaire. J'ai cherché, courru dans Paris (en vain ! rassurez-vous provinciaux ! on ne trouve pas tout à Paris, à 2 jours d'un anniv')... Et quelques heures plus tard, le voilà, prêt à prendre le large !

 

Pour la recette du gâteau, reportez vous à l'article Gâteaux Extraordinaires ici.

 

Le fourrage est un mélange de mascarpone et de cacao en poudre. Mais vous pouvez aussi remplacer le cacao par de la pâte à tartiner au choco.

 

Les décors sont faits en pâte à sucre. La mienne vient de chez MORA à Paris (ils ont un site pour les provinciaux et pour les parisiens, l'adresse est également sur le site). En fait, je voulais de la pâte blanche pour pouvoir choisir moi-même mes teintes. Mais : rupture de stock. Trop tard pour commander, peur de louper une pâte faite maison, je me suis rabattu sur un lot coloré. Les couleurs sont donc un peu trop criardes à mon goût, malgré mon côté "Tutti y colori del mundo". Mais le Petit Prince a apprécié et même pas qu'un peu et ses 3 soeurs aussi. Ce sont mes conseillères les plus précieuses (les plus curieuses aussi).

 

Le pirate vient de chez Mora. Il est pas trop mimi ? Euh ! Il était !

 

Les petits drapeaux sont faits maisons : trop faciles et effets "boeufs".

 

On s'en est mis jusqu'aux oreilles !

8 commentaires

dim.

26

déc.

2010

Bûche - Saison 2

Si vous avez encore envie d'en manger et si la crême au beurre vous écoeure. Voici celle qu'il vous faut. : fourrée au chocolat noir, glacée au chocolat blanc et décorée de chocolat au lait.

(Pour accéder à la recette, cliquez ici ou référez vous à l'article du 19 décembre).

La déco a été faite de deux façons :

 

Les figurines en chocolat :

Faites fondre du chocolat de cuisine. A l'aide d'une feuille plastifiée (pochette transparente pour classeur par exemple), dessinez les contours de la figurine que vous aurez choisie et remplissez la (ou pas cf le sapin). Placez la feuille au réfrigérateur et attendez que ça durcisse. Enfin "décollez" délicatement . Attention à température ambiante, ça fond vite donc ne les sortez qu'au dernier moment !

 

Les champignons : ils ont été fais en pâte à sucre et pâte d'amande avec les enfants. En voilà une idée qu'elle est bonne pour occuper vos bambins ! Voici d'ailleurs quelques photos pour mieux les admirer.

Sont'y pas mignons ces champignons !

2 commentaires

dim.

19

déc.

2010

HUMMM LA BUCHE !

Premier essai de bûche !

 

Elle était succulente ! Avec un nappage au chocolat au lait et toujours le fourrage au mascarpone. J'en conviens, le décor est plutôt banal ! On fera mieux la prochaine fois !

 

La recette pour 6 à 8 personnes est simple. Il vous faut :

- 6 oeufs

- 100 g de farine

- 200 g de sucre

- 1 sachet de sucre vanillé

 

1 - Vous cassez 3 oeufs en séparant les blancs des jaunes. Vous réservez les blancs.

2 - Mettez les 3 jaunes avec les 3 autres oeufs entiers, les 2/3 du sucre et le sucre vanillé. Fouettez jusqu'à l'obtention d'une mousse légère.

3 - Montez les blancs en neige avec le reste du sucre. Incorporez les délicatement au précédent mélange, à la spatule.

4 - Ajoutez la farine tamisée (toujours délicatement).

5 - Etalez la pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson (épaisseur 1 cm environ).

6 - Faites cuire 12 à 15 mn (le biscuit doit prendre une couleur légèrement brune).

7 - Laissez refroidir un peu et retourner le tout sur un torchon humide. Enlevez délicatement le papier cuisson.

8 - Roulez avec le torchon et laissez reposer ainsi quelques minutes pour que le biscuit prenne la forme.

9 - Déroulez, fourrez avec la ganache que vous aurez choisi ou la confiture (pour moi du mascarpone légèrement sucré) et roulez de nouveau.

Voilà, il ne vous reste plus qu'à vous occupez du glaçage et de la déco.

2 commentaires

GATEAUX EXTRAORDINAIRES

En ce qui concerne les gâteaux extraordinaires, c'est comme les cupcakes : l'essentiel est d'avoir la bonne recette.

 

La mienne vient de chez "CECILE CC" ; elle est tout simplement géniale : elle vous donne envie de faire un tas de trucs, elle vous file ses recettes... Une générosité pareille, moi je dis : "Allez vite faire un tour sur son blog". Pour y aller, c'est ici.

 

Cécille CC fait donc partie de celles qui m'ont inspirée, motivée, donné confiance pour me lancer une première fois. Mais il y a encore plein de filles géniales qui vous en mettent plein les yeux, partagent idées, tutos et un jour, je leur rendrai hommage.

 

En attendant voici la recette de base que j'ai lu sur le site de Cécile CC. Vous m'excuserez, mais elle est accomodée à ma sauce ; parce qu'en vrai, je suis toujours pressée alors j'essaie de gagner du temps. J'ai donc une façon assez particulière de noter mes recettes. Vous me direz si ça marche pour vous.

 

Recette du gâteau à la vanille :

 

1 - fouetter jusqu'au blanchiment : 200 g de sucre semoule + 4 oeufs ajoutés 1 à 1

 

2 - ajouter 200 g de beurre ramolli + 1 sachet de vanille ou de l'extrait de vanille (au choix)

 

3 - ajouter ensuite 240 g de farine + 1 sachet de levure chimique

 

4 - enfourner th 6 - 180°.

 

Ne me demandez pas combien de temps, on enfourne ; chez moi, c'est au feeling. Et vous ?

 

Je ne sais si Cécile CC reconnaitrait sa recette ?

 

J'utilise parfois une autre recette mais mes enfants l'aiment moins ; c'est celle de la génoise. Pas de panique ! La génoise, version fastoche, super fastoche !

 

Là, vous aurez le droit à une vrai recette que j'ai depuis longtemps sur ma clé USB. Hélas, je n'ai pas pris la peine de noter la provenance. Alors, si l'un de vous reconnait sa recette qu'il n'hésite pas à se manifester pour que je puisse la renseigner. 1000 excuses !!!

 

Recette de la génoise

o    4 oeuf(s)

o    120 g de farine

o    120 g de sucre semoule

o    1 cuillère(s) à café de levure chimique

o    1 pincée(s) de sel

 

  

Préchauffez votre four à 180°C.

  

  

  

  

Mélangez les oeufs et le sucre jusqu'à ce qu'ils doublent de volume.

  

  

  

  

Ajoutez la pincée de sel.

  

  

  

  

Progressivement,incorporez la farine et la levure chimique.

  

 

 

 

Mélangez bien le tout.

 

 

Mettez le mélange dans le moule et faites cuire pendant environ 30 minutes. Si vous avez un doute, utilisez la lame d'un couteau pour voir si la pâte est cuite.

 

 

 

Quand vous aurez cuit et laissez refroidir le gâteau, vous n'aurez achevé que la première étape et donc je me dois de vous faire part de :

 

 

 THE CONSEIL D'AMIE !

 

PREPARER LE GATEAU PLUSIEURS HEURES A L'AVANCE, VOIRE UN JOUR AVANT. L'IDEAL, C'EST QUE LE GATEAU DORME UNE NUIT AU FRIGO : IL AURA MEILLEUR GOUT D'UNE PART ET D'AUTRE PART LES FOURRAGES ET GLACAGES AURONT EU LE TEMPS DE "PRENDRE".

 

UN AUTRE ELEMENT A NE PAS NEGLIGER : LE TEMPS DE LA REALISATION ! PREVOYEZ DU TEMPS ; CE GENRE DE GATEAU NE SE FAIT PAS EN UNE HEURE.

 

En ce qui concerne le décor, je ne me présente pas comme une spécialiste. Je veux juste partager ce que j'ai confectionné et vous donner l'envie d'en faire autant et même mieux. De plus, j'ai un peu "galéré" au départ parce que l'on découvre des chefs d'oeuvre mais on ne sait pas toujours de quoi ils sont faits. Je pense aux sites anglais, américains ou australiens et aux gâteaux super boooooooo. J'ai fini par découvrir que le glaçage n'est ni du chocolat, ni un mélange citron-sucre glace mais de la pâte à sucre. Perso, je ne connaissais pas dutout et c'est très difficile d'en trouver en France. Ce que l'on peut faire avec cette matière est étonnant.

 

J'ai fini par en trouver chez "Mora", à Paris biensûr ! (pour info, voici leur site ici) Et là, je sens que ça va énerver toutes celles et ceux qui vivent en Province. Je dis cela sans ironie car je viens moi-même du Nord et je sais ce qu'est l'isolement ! Enfin, n'exagérons rien, ce n'est pas l'Alaska, ni le Sahel et j'ai THE SOLUTIONS : ou vous commandez chez Mora, qui vous livre ou vous allez lire CécileCC qui nous file la recette sur son blog. Alors là, applaudissement ! Cliquez ici.

 

Maintenant mes photos ! Je vous les mets par ordre chronologique pour que vous puissiez prendre connaissance de l'évolution. J'ai mis une petite légende succinte sous chaque photo mais n'hésitez pas à me poser vos questions.

 

 


Premier gâteau. Nappage chocolat et noix de coco râpée. Le premier plus : le tyranosaure en pâte d'amande.

Celui-ci pour une personne plus âgée.

Rien de folichon, glaçage citron/sucre loupé mais qui a eu la propriété de fixer la noix de coco. Par contre, le fourrage ! Un délice : mascarpone et mangue.

Voilà qui commence à devenir intéressant esthétiquement.

Glaçage chocolat blanc et colorant rose, en deux versions différentes.

Crême au beurre (voir recette dans la catégorie "cupcakes", ici.)

Décor en pâte d'amande.

La version japonisante avec THE pâte à sucre, blanche pour la couverture, bleu et rose pour les fleurs.

Superposition de deux gâteaux : 1 vanille, 1 chocolat.

Fourrage mascarpone et chocolat noir en poudre.

Sujets en pâte d'amande. Crême au beurre rose. Inscription au stylo décor gel.

Celui-ci pour une fan de chocolat et d'Hello Kitty.

Nappage chocolat, fourrage mascarpone/chocolat en poudre.

Deux gâteaux vanille dont un auquel j'ai ajouté un colorant rouge.

Hello Kitty est en pâte à sucre.

Le dernier en date, en forme de coeur, non fourré, juste recouvert de chocolat dessert blanc et colorant mauve.

Fleurs en pâte à sucre. Perles. Crême mascarpone au sirop de violette ; délicieux mais la crême n'a pas eu de consistance d'où son apparence fatiguée.

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Cécile CC (jeudi, 25 novembre 2010 11:46)

    Coucou, je vois que tu as déjà quelques jolis gâteaux à ton actif, tu te débrouilles bien. Ravie de voir que tu as pris goût aux gâteaux décorés, on peut personnaliser à souhait et ainsi faire plaisir à ceux que l'on aime... je continue ma visite...

  • #2

    Astrouille (jeudi, 25 novembre 2010 23:53)

    Tes encouragements me vont droit au coeur Cécile. J'ai encore du chemin à faire. Alors encore merci pour toutes les recettes, astuces... que tu nous laisses sur ton blog.

  • #3

    hanifa (jeudi, 17 février 2011 15:06)

    hummmmmmmmmmmmm!!! Il a l'air delicieux ce gateau!
    J'en mangerai bien une part.
    LOL! Felicitations pour tes exploits!

  • #4

    Ptitbricole (jeudi, 17 février 2011 15:26)

    Les gâteaux c'est une tuerie ! Je veux les mêmes ...

  • #5

    Zélie (dimanche, 01 janvier 2012 22:34)

    Ah merci j'ai trouvé !! super, ta recette à l'air simple, bon je vais te la piquer je crois :) Pour ce qui est du décor ... je vais faire un simple nappage choco je crois, car je ne sais pas trop où trouver de la pâte à sucre ... mais en tout cas je vais me renseigner car ça a l'air top ! Si je peux je fais des photos quand même ! Merci en tout cas et bonne année !!! bizz

Feedback
Flèche bas Flèche haut