dim.

08

avril

2012

Où est Poopie ?

Vous vous demandez sûrement où est Poopie ? Plus de post depuis le 26 mars !

 

J'ai été pas mal occupée ces derniers temps. Et... Je déménage, je change de crêmerie... Enfin, virtuellement et en partie seulement !

 

Tous mes posts précédents vont rester sur ce blog mais l'adresse a changé. Elle est maintenant : poopie-louly.jimdo.com. J'ai abandonné la version "pro" et je perds, de ce fait, tout mon référencement. Et voilà pourquoi il est si difficile de retrouver ce blog.

 

Comme il ne répond plus à mes attentes, je migre sur poopie-louly.over-blog.com.

 

Ah ! J'allais oublier ! Je perds aussi ma boîte mail !!! Donc, plus de mails, plus de newsletters (ni les vôtres, ni les miennes). Heureusement, j'ai récupéré vos adresses à temps ! Je vous inscrirai donc sur mon nouveau blog. En revanche, il faut que je retourne m'inscrire sur les vôtres et si toutefois j'oubliais, n'hésitez pas à me contacter.

 

Alors, à bientôt sur poopie-louly.over-blog.com...

1 commentaires

sam.

04

févr.

2012

Un samedi pas comme les autres

Un samedi comme on en voudrait souvent. Mais avant de vous montrer samedi, je vais vous parler de vendredi et même des préparatifs du jeudi.

 

En fait, ma Princesse Mononoké, la 2ème de mes filles est en 3ième et comme tous les élèves de cette classe, elle a dû effectuer un stage d'une semaine en milieu professionnel. Si nous n'avez pas encore d'enfant au collège, vous allez peut-être être étonnée mais c'est comme ça. Une immersion de 5 jours, pour leur faire découvrir les facettes du monde des adultes. L'ennui surtout, car c'est vraiment de l'observation : on ne touche à rien, on ne fait pas de manutention, on ne touche pas à la caisse... Tout ça, bien entendu pour les protéger... Heureusement, ils ont le choix de l'entreprise, la collectivité, l'assistante maternelle, le médecin...

 

Ma fille avait choisi une clinique vétérinaire et elle a eu la chance d'être prise. Ben voui ! vous vous en doutez, un ado dans les jambes, c'est pas toujours très recherché...

 

Du coup, pour remercier ces m'ssieurs-dames de l'avoir acceptée parmi eux (et ils ont été très gentils), je leur ai préparé quelques douceurs.

 

D'abord, j'ai repris l'idée de la boîte de conserve surprise avec une petite touche d'humour. Sur l'emballage, était noté "Complément alimentaire pour vétérinaire et aide-vétérinaire". J'ai aussi fait des cornes de gazelle et même si la photo ne donne rien, c'était une tuerie de la mort question goût !!! Et je n'étais pas peu fière de moi car ça n'était pas la première fois que j'entreprenais la chose et précédemment, c'était plutôt du genre "Arrête de ramer, t'attaques la falaise !", entendez du "tout loupé". Les quelques cupcakes qui les accompagnaient avaient moins fière allure, because le glaçage que je ne voulais pas trop coulant, s'est avéré pas coulant dutout et même plutôt collant. J'ai dû y aller à la cuillère et esthétiquement, y avait pas de quoi faire vibrer Hollywood. Mais zétaient bon qu'en même ! Et c'est l'essentiel !

 

Bon je vous montre. Les biscuits noisette-oignon de la boîte surprise ont été réalisés grâce à un outil "too much" que Ma Fleur de Lotus m'a offert, il y a peu. Clic pour la recette.

Je reviens à samedi.

 

Tout d'abord, j'avais rendez-vous avec Aïcha que j'ai rencontré lors d'une brocante, il y a 8 mois. Elle avait peu après rejoins mon blog et depuis, nous étions régulièrement en contact. Et un jour, elle m'a commandé une écharpe et un bonnet pour sa puce ainsi que des fleurs au crochet et des étoiles. 

 

En mamans perpétuellement surbookées on a dû se quitter bien vite mais j'espère que l'on aura l'occasion de remettre ça, devant une bonne tasse de thé...

Au moment de partir, j'ouvre la boîte à lettres et là, surprise, bonheur, joie, extase ! Une enveloppe à bulles, tout droit débarquée de Bretagne, un courrier de ma copine Véfa. Je vous montre sans tarder comment cette fimoteuse de talent, scrapookeuse à ses heures perdues, m'a gâtée.

Vous avez vu ces merveilles ! De quoi m'envoyer au Nirvana ! Je craque pour les triskels, le turquoise, le côté bois du coeur... Et sa carte est tellement pepsy !!! J'm TOUT !!!

 

Je n'ai qu'un conseil à vous donner : courir visiter sa boutique en ligne ! A court d'idées cadeau ? Envie de se faire plaisir ? C'est par ici. Y en a même pour les zhoms !

 

Alors encore un merci grand comme l'océan et un bisou gros comme le ciel pour ce beau cadeau, Véfa.

 

Voilà, il est 00:01 h. Samedi vient de s'évanouir. Bonjour dimanche ! Mes p'tits yeux me picotent... Je vous laisse... A très bientôt...

6 commentaires

dim.

08

janv.

2012

Le Petit Prince a dit

Il y a quelque temps, mon Petit Prince m'a dit : "Moi, tu ne me tricotes jamais des écharpes et des bonnets !" BOOOONG ! ça a sonné dans ma tête comme un gong.

 

Il me fallait au plus vite réparer cette injustice. On peut dire qu'il a eu de la chance le Petit Prince. Je ne sais pas comment, mais j'ai fait giga super vite.

 

Et voilà le travail!

Bon, c'est vrai les points choisis sont des basics : côte 1/1 et jersey endroit ; donc rien de compliqué. J'ai joué avec les gris (avant d'avoir à en pleurer ! L'hiver commence à me peser...) et j'ai customisé le tout avec mon obsession du moment : les étoiles. Il faut dire qu'elles ont de quoi susciter notre admiration ; je ne sais pas qui a dit :

 

"Belle leçon de modestie que le cosmos :

Aucune de ses étoiles ne se prend pour une star".

 

La technique employée pour les écussons "étoile" est celle de l'appliqué. Le tissu noir est de la popeline de coton, doublée de vieseline et l'étoile est en feutrine.

 

Voici maintenant les détails.

Quand le Petit Prince a vu ça, il m'a fait le bisou qui tue.

 

Me doutant bien qu'il prendrait l'écharpe pour un lasso de premier choix, j'ai limité la longueur, histoire de ne pas le retrouver avec une corde de 3m50 à la sortie de l'école, lundi. :(

Je me suis ensuite souvenu d'un de ses pantalons, tout déchiré au niveau du genou gauche et d'une idée de rafisto-customisation que j'avais vu sur le blog de Marie-No. La combinaison des 2, ça donne un autre écusson, rectangulaire cette fois.

Si vous avez envie d'avoir les explications, ou si vous avez une p'tite question, une p'tite commande, clic-clic un comm ou dans la catégorie "contact" du menu.

 

Une bonne semaine à tous !

8 commentaires

lun.

02

janv.

2012

Surprise à croquer

Goodbye 2011, hello 2012 ! Une bonne année à tous !

 

La période des fêtes est terminée ; on va pouvoir passer à autre chose !

 

Comme vous allez sûrement souhaiter vos voeux à Mamie Jeannette, Tante Marguerite,la cousine Joséphine ou les collègues du bureau et que vous n'avez pas envie d'arriver les mains vides, je vous ai trouvé une idée sympa que j'ai saucée à ma façon. C'est une idée trouvée chez Ciloubidouille et redécouverte dans le Modes et Travaux de février.

Non, vous ne vous trompez pas, c'est bien une boîte de conserves. Ce qu'elle a de surprenant, c'est qu'elle est remplie de petits biscuits salés faits maison et que la boîte de conserve possède encore son opercule. Je vais donc vous donner maintenant la formule magique pour faire entrer les biscuits à l'intérieur !

 

D'abord, vite fait, la recette de ces petits sablés. Il vous faudra : 100 g de beurre, 200 g de farine, 1 pincée de sel, 100 g de noisettes torréfiées (10mn thermostat6, vous les frottez entre vos mains pour enlever la peau et vous les broyez au pillon), la moitié d'un oignon, 1 oeuf entier et la moitié d'un autre, 1 càs de moutarde et des graines : pavot ou sésame selon votre goût.

 

Vous mélangerez d'abord farine, graines, noisettes et sel. Puis vous ajouterez le beurre ramolli, la moutarde, l'oeuf entier, le jaune et le demi-oignon.

 

La pâte doit reposer une heure au frigo. Vous l'étalerez ensuite au rouleau (5mm d'épaisseur) et vous la découperez à l'emporte-pièce avant de cuire th 6 pendant ??? Voila mon gros défaut ; j'y vais toujours au feeling, à l'odorat... Bref, jusqu'à ce qu'ils soient cuits.

 

Une petite remarque concernant la saveur des biscuits : ils sont extra !!! d'une grande simplicité mais savoureux avec le mélange subtil de noisettes et d'oignons. Le truc à tester, quoi !

Et maintenant le mystère de l'intrution des biscuits dans la boîte ! Je vous montre tout ça en image. Pour faire simple, il suffit d'ouvrir la boîte par le fond afin de conserver le côté opercule intact pour faire "plusse vrai" !!!

Résumé : une boîte de conserve ouverte par en-dessous, lavée, séchée, remplie de biscuits recouverts de papier cuisson (histoire de protéger les biscuits au cas où la colle déborderait), refermée par son "dessous" collé à l'aide d'un pistolet à colle.

 

Ne reste plus qu'à décorer le tout pour que ce soit présentable.

 

Je suis allée fouiller "Dans mon bocal" qui offre généreusement de jolis papiers à imprimer. Merci "Dans mon bocal". Et voici comment j'ai personnalisé celui sur lequel j'ai jeté mon dévolu.

La suite, vous la devinez...

Alors ? sympa cette idée, non ? Une façon originale de recycler les conserves... J'mmm la double-vie des objets !!!

6 commentaires

lun.

28

nov.

2011

Anaconda

L'anaconda de la Reine de Bonbons n'a rien d'effrayant.

Il n'est pas plus dangereux qu'un boa.

Même s'il s'enroule autour de ses épaules,

Il ne s'avise jamais de serrer.

Du long de ses 2m30,

Il est, à lui tout seul,

Un monde de tendresse,

Un pied de nez au monde de brutes dans lequel nous vivons.      

Un costeau qui s'est rechauffer les coeurs les plus mordus.

Si inoffensif qu'il est de toutes ses sorties.

Mais ne vous amusez pas à lui prendre !

Là, c'est elle qui vous mordrait.

A dire vrai,

Elle ne peux plus s'en passer.

D'autant que par les temps qui courent...

 

 

Mais, vous avez peut-être envie de le voir, cet anaconda ?

 

Je vous le montre ?

 

Ok ! C'est parti.

 

Ames sensibles s'abstenir !!!

 

 

Tout d'abord, le voilà enroulé sur lui-même.

 

Puis, sur une branche, accroché.

Et enfin dans toute sa longueur....

Maintenant, si vous aussi vous avez envie d'avoir un anaconda, je vous propose le tuto.

 

Il vous faut juste les rudiments : point à l'endroit et point à l'envers. Le reste, c'est juste un peu de technique. 

 

Bon, je vous explique. L'anaconda se tricote en double-fil.

 

Pour commencer, il vous faudra : 6 pelotes de 50 g, 2 aiguilles n° 8 et une aiguille auxiliaire même n° mais si vous n'en avez pas, une autre aiguille d'une plus petite taille ou même un crayon fera l'affaire.

 

La torsade se tricote sur 8 rangs.

 

Monter 32 mailles en double-fil.

 

Rang 1 - Tricoter  2 mailles envers (menv), 8 mailles endroit (mend), 2 mailles envers, 8 mailles endroit, 2 mailles envers, 8 mailles endroit, 2 mailles envers. Pour obtenir 3 torsades sur la largeur du travail. (voir photo ci-dessous)

 

Rang 2 - Tricoter les mailles comme elles se présentent, c'est-à-dire : 2 mend, 8 menv, 2 mend, 8 menv, 2 mend, 8 menv, 2 mend.

 

Rang 3 -  (rang 1 pour la réalisation de la torsade) Tricoter 2 menv, *mettre les 2 mend suivantes en attente sur une aiguille auxiliaire derrière le travail puis tricoter les 2 mend suivantes et reprendre les 2 mailles qui vous avez précédemment mises en attente sur l'aiguille auxiliaire . Mettre en attente les 2 mend suivantes mais cette fois devant le travail puis tricoter les 2 mend suivantes et les 2 mailles en attente*. 2 menv et recommencer de *à* pour la torsade suivante. 2 menv et *à*. On termine ensuite par 2 menv.

 

Rang 4 - (rang 2 pour la réalisation de la torsade) Tricoter les mailles comme elle se présente.

 

Rang 5 - (rang 3 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 6 - (rang 4 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 7 - (rang 5 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 8 - (rang 6 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 9 - (rang 7 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Rang 10 - (rang 8 pour la réalisation de la torsade) idem rang 4

 

Pour les rangs suivants, reprendre au rang 1 pour la réalisation de la torsade.

 

Tricoter  36 torsades.

 

Pour terminer, faire une nouvelle torsade mais seulement pour les rangs 1 et 2 et arrêter le travail.

 

Enfin couper des brins de laine de 40 cm de longueur (il vous faut 128 brins). Faites des franges avec 4 brins pliés en 2 que vous passerez entre les mailles (toutes les 2 mailles). Il y a 16 franges par extrémités.

 

J'espère avoir été claire mais si ça n'était pas le cas, n'hésitez pas à me le faire remarquer ou à me poser vos questions.

 

N'oubliez pas de m'envoyer les photos de vos réalisations, je les mettrais en ligne.

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Petit rappel : Il ne vous reste plus que quelques jours pour vous inscrire au jeux-concours.

6 commentaires

lun.

14

nov.

2011

Happy Birthday Poopie

Il était une fois l'histoire d'une bidouilleuse qui, un beau jour, décida de franchir le pas. Pleine d'enthousiasme et de détermination, elle brava contraintes technologiques et critiques des septiques et créa modestement son petit blog. Et c'est ainsi qu'en l'an de grâce 2010, naquit Poopie Louly.

 

Un an de bonheur, de partage, de découvertes, d'amitié, de doutes aussi parfois.

 

Vous m'avez accompagné(es) pendant toute cette aventure et je vous en remercie de tout coeur car comme je l'ai dit, il y a quelque temps, ce blog n'existerait pas sans vous, sans vos commentaires, vos encourageusements.

 

C'est pour toutes ces raisons que j'ai décidé d'organiser un petit jeu-concours dont les lots suivent, en photos.

Tout d'abord, deux broches Poopie Louly :

 

- Lot 1 : la broche Poopie Flower

- Lot 2 : la broche Arbre du Bonheur

Puis deux lots de trois fleurs au crochet :

 

- Lot 3 : Cream flowers

- Lot 4 : Asphalt flowers

 

Précision : chaque fleur mesure 7 cm de diamètre.

 

Elles vous permettront de customiser : escarpins, sacs, vestes et manteaux...

S'il y a des amateurs le Birthday Poopie Cake peut également faire partie des lots.

 

Alors avis aux amateurs ! Faites votre choix  !

 

Pour participer, c'est simple, inscrivez-vous à la newsletter, laissez moi un petit comm', choisissez le lot qui vous plait et diffusez l'info autour de vous, sur vos blogs, vos communautés, Facebook, bouche-à-oreille... en copiant le lien de l'article. 

 

Vous avez jusqu'au 1er décembre minuit pour participer. Les gagnantes seront tirées au sort par une petite main innocente et informée par un post sur mon blog.

 

Vous êtes prêtes ? C'est partiiiiiiii !!!

14 commentaires

mer.

09

nov.

2011

A star is born

Superbe cette enseigne, non ? Je l'ai photographiée, il y a quelques mois déjà, cet été, plus exactement, sur les hauts de Pontoise. Je savais qu'un jour, elle ferait bon usage.

 

Ce jour, c'est aujourd'hui et je suis toute fière et joyeuse de pouvoir vous la montrer.

 

Malgré la morosité ambiante, la grisaillle, la crise... y a encore des bébés qui naissent,  émeuvent et font sourire. Et heureusement !!! Pour remercier ces douces créatures et féliciter leurs parents, j'ai patiemment concocté un petit trousseau. Je dis patiemment, mais je pense impatiemment. J'ai très vite avancé sur la partie tricot mais il m'a fallu faire preuve d'un zen inimaginable avant de pouvoir m'attaquer à la partie tricot : pas un moment tranquille pour pouvoir sortir "Macousette".

 

C'est enfin achevé et je m'en réjouis.

 

Tout d'abord, un petit sac ; sac "imprimé" par mes soins au feutre-textile. Je me suis servie d'une étoile découpée dans du carton comme modèle.

La pièce la plus importante du trousseau est un petit gilet. Mais attention, pas n'importe quel gilet : un gilet muni d'une capuche et doublé en popeline de coton, customisé et brodé des initiales du bébé "A et S". Il est même réversible !

 

Vous devinerez très vite par quoi j'ai été inspirée. J'aime les étoiles pour les garçons ; l'étoile, c'est la fleur des p'tits "dur à cuire", une certaine poésie dans ce monde de "brutes". En plus, celles du gilet sont en éponge blanche toute douce. Et voilà le travail...

Pour l'accompagner, j'ai aussi tricoté des chaussons coordonnés.

Et comme bébé rime aussi avec jouet, j'ai bidouillé un petit doudou tout doux pour lequel j'ai misé sur les contrastes :  matières et  couleurs. Je me suis amusée à y ajouter des chutes de rubans peps et acidulés.

Et tout ce petit monde est censé se retrouver dans le pochon étoilé du début de mon article. Pour assurer un côté "fini" à l'ouvrage, j'ai réalisé une étiquette "Fait main" avec au dos, la taille et les instructions de lavage.

Voilà mon article est terminé. J'espère qu'il vous a plu et j'en profite pour vous remercier toutes de votre visite et de vos chaleureux et encourageants commentaires. Si ce blog continue à exister et à vivre, c'est parce que vous êtes de l'autre côté à me lire. MERCI !

 

J'espère à très bientôt ; j'ai tant de choses à vous dire.

8 commentaires

mar.

01

nov.

2011

T'as ton bonnet ?

Il y a quelques temps, je vous parlais de l'opération "Mets ton bonnet" mise en place par "Les Petits Frères des pauvres", ici. Le but de l'opération est de collecter des fonds d'une façon simple, originale, solidaire.

 

La suite en images.

Depuis 6 ans nous tricotons des petits bonnets pour coiffer les bouteilles de smoothies (jus de fruits frais et sains 100 % naturels) de la société Innocent.

 

Une fois les bonnets tricotés, ils sont ensuite remis à Innocent qui en coiffe ses petites bouteilles, puis vend les produits ainsi costumés. Pour chaque bouteille vendue, 20 centimes d'euro sont remis aux petits frères des Pauvres.

Déroulement de l'opération 2011 :

Cette année les petites bouteilles coiffées des petits bonnets seront en magasin à compter du 14 novembre, pendant environ deux semaines. Vous pourrez les retrouver dans les magasins Monoprix dotés d'un rayon « snacking », à la Grande Epicerie de Paris, Cojean, Bert's, Paul et la Croissanterie et autres."

 

Voilà, vous savez tout.

 

J'ai donc participé à l'opération in-extremis. Je vous montre les miens et j'en profite pour remercier, une fois de plus, Mamily qui m'a fait connaitre l'événement et qui a été super courageuse et efficace. J'ai presque honte de vous montrer les miens ; ils sont au nombre de 16 alors que Mamily en a fait 120. Je crois que l'on peut l'applaudir bien fort et la remercier pour sa générosité. Vous pouvez voir ses petits bonnets ici.

Alors, si vous n'avez pas eu le temps de bidouiller des petits bonnets, si vous avez oublié, courrez vite les acheter ; faites-vous plaisir, offrez-les, faites passer l'info...

 

Je termine avec quelques photos de Shingi.

 

Je craque pour la première photo ; je la trouve trop "manga" avec ses grands yeux et ses grandes oreilles.

 

Quand elle a fini de remuer dans tous les sens, elle tombe de fatigue, au sens propre. Sur la seconde photo vous la voyez après une folle scène de "combat" avec les pattes encore relevées prêtes à saisir une proie.

 

Sur ce, je vous dis à bientôt car il est tard et le sommeil me guête.

 

Bizz...

3 commentaires

ven.

30

sept.

2011

Marabout, bou, bou...

 

 

 

 

Que cache ce paquet de laine crochetée ????

 

------------------

 

J'ai un faible pour les livres "Marabout" : leurs formats, leurs papiers, leur sobriété... Alors, quand je suis tombée sur celui-ci, j'ai craqué !!!

 

Enfin "ze" livre de crochet que je cherchais depuis si longtemps ! Le coup de foudre, quoi !

J'ai sélectionné deux pages qui m'ont bien inspirée et de mes petits doigts anthousiastes, j'ai crocheté, crocheté, crocheté.

 

Avant de vous montrer l'oeuvre achevée, je vous montre les deux pages.

Béret, écharpe et mitaines pour ma Fleur de Lotus qui fond pour le crochet ajouré.

 

Gris anthracite. Couleur d'asphalte.

Pour finir, des petites étoiles au crochet. L'intéressée se reconnaitra sûrement. Affectueuses et fraternelles pensées, A...

 

Je vous souhaite un bon week-end. Bisouilles.

9 commentaires

ven.

19

août

2011

Granny mania

On m'a sollicitée pour la réalisation de fleurs, coeurs et autres bidouilles au crochet ; me laissant libre choix pour les couleurs avec pour seule consigne qu'elles soient chaudes.

 

J'ai donc commencé à m'y mettre et j'ai plongé dans le "granny". Pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont ces petits carrés crochetés et assemblés en couverture, coussin, sac, bandeau de robe... que réalisaient nos grand-mères.

 

Si vous me lisez régulièrement, vous savez à quel point je suis "United Colors". Les couleurs de la vie sont mon vrai bonheur. Mais j'ai parfois l'impression d'être un peu trop "Poppy's" et je vois parfois les yeux s'écarquiller. Du coup, j'ai besoin de votre avis sur mes dernières réalisations. J'attends bien sûr avec impatience celui de la principale interessée pour savoir si je continue sur ma lancée.

Mais, j'ai aussi fait du plus classique, pour passer partout.

 

Et je me suis essayée aux étoiles. J'avoue que je suis assez satisfaite.

Tout ça me donne envie partager, avec vous, les merveilles de la nature et tous ces bonheurs simples qu'elle nous offre parfois ; à condition qu'on sache les saisir.

 

Les poissons qui suivent ont quelque chose à voir avec les "grannys".

Ah ! L'eau ! Quel élément formidable ! Comme un appel de l'intérieur ! C'est pourquoi le bonheur rime parfois tout simplement avec "bottes en caoutchouc".

 

Les bottes, c'est pour éviter d'avoir les pieds mouillés ; mais Le Petit Prince n'a pu résister à franchir les limites des "profondeurs". Du coup, il a emmené avec lui le joyeux clapoutis de l'eau. Conscient qu'il ne pouvait garder tout ce petit bonheur à la maison, il a élégamment levé la jambe pour vider l'eau... dans son bermuda. "C'est pas grave ! Y fait chaud, ça va sécher vite..."

Et moi, je nageais dans le bonheur de les voir si heureux.

 

La nature nous a offert un joli cadeau : des nénuphars, une de mes fleurs préférées. Comme certains, avant nous n'avaient pas résister au fait de les arracher, on en a profiter pour prendre des photos. Mon portable n'est pas le champion en la matière mais elles étaient tellement belles et colorées que je trouve qu'elles se suffisent à elles-mêmes.

 

Alors, rien que pour vos yeux...

N'oubliez pas ! J'attends votre avis sur mes "grannys"...

 

 

10 commentaires

mer.

27

juil.

2011

Devoirs de vacances

Entre "l'escalade" du Mont Saint Michel et la "piraterie" à Saint-Malo, il y a qu'en même eu quelques gouttes de pluie. Alors, j'en ai profité pour faire mes devoirs de vacances. J'avais emmené mon crochet et quelques fils de coton.

Qui dit "été", dit "soleil" et qui dit "soleil", dit "lunettes". Et les lunettes, c'est comme les portables, c'est fragile, rayable. Donc, une chaussette et 2 étuis pour habiller mon "phone", et les lunettes de star des filles.

 

Allez ! un peu de détails !

En preum's la chaussette en coton blanc, crochetée avec des brides, tout simplement.

 

La réalisation ? Y a rien de plus simple : mesurer la largeur + une épaisseur de l'objet, crocheter le nombre de mailles "chaînette" correspond à cette mesure, et continuer en brides simples. Arrêter après avoir obtenu de quoi recouvrir les 2 faces et l'épaisseur. Plier en 2 envers contre envers et fermer en crochetant des mailles coulées sur les 2 longueurs.

Les étuis à lunettes sont crochetés comme la chaussette : brides simples. La différence, c'est l'utilisation d'un fil de couleur et d'épaisseur différents pour le p'tit côté "marinière". Malgré les apparences, le point employé est le même.

 

J'ai coordonné la couleur des rayures à celle des lunettes ; ce qui a plu aux filles qui, du coup, n'ont pas l'impression d'avoir le même objet.

 

Par chance, j'avais les petits boutons pour "aller-avec". Boutons que j'ai eu la chance de trouver, pour une somme modique, (j'ai envie de dire giga super modique) : 20 centimes les 7. J'ai pris plusieurs lots, ainsi que des fermetures zippées (30, 40, 50, 70 cm) et des fils au même prix l'unité !!! Celles qui cousent, savent que c'est l'affaire du siècle. De retour à la maison, j'ai regretté de ne pas en avoir pris plus. Et aussi de ne pas avoir demandé les coordonnées de la gentille dame qui me les a vendus. Elle vendait tout le stock de l'ancienne boutique de sa maman, c'était à Achères dans les Yvelines, en juin 2011. Alors, si jamais, elle passait par ici, ou si quelqu'un la reconnait... je lui serai infiniment reconnaissante de me mettre en liaison avec elle. Je sais, ça fait "conte de fées" mais je me plais à croire à ce genre de surprenantes aventures que nous offre parfois la vie. Imaginez que d'ici quelques temps, je vous écrive en disant que la dame de la brocante d'Achères...

 

Je reviens donc à nos moutons et à la réalisation de l'étui : prendre la mesure de la largeur et des 2 épaisseurs de l'objet et monter jusqu'à recouvrir les 2 faces et le fond de l'objet. Ensuite, rabattre de chaque côté une maille à chaque rang, jusqu'à ce qu'il y en ai qu'une seule et fermer. Plier endroit contre endroit, cette fois-ci, jusqu'à la base des diminutions (juste avant le triangle de la fin) et coudre les 2 côtés. Retourner sur l'endroit et crocheter la pointe du triangle ; une première fois en mailles serrées et la seconde en mailles coulées sans oublier de former la boutonnière. La suite est évidente : coudre le bouton.

 

 

Pour terminer, je vous mets un petit diaporama du Mont Saint Mich' et du magnifique, grandiose, étonnant, bouleversant... littoral breton. Non, non, je ne suis pas bretonne mais les années passent et ça me laisse toujours plus chanboulée.

 

Rien que pour vos yeux...

PS : la sacoche de Véfa est terminée et expédiée. J'attends qu'elle la reçoive et je vous montre la bête, accouchée dans la douleur...

 

Bisous pluvieux. A très bientôt.

4 commentaires

lun.

30

mai

2011

Des bonnets ? C'est pas la saison !

Y a pas de saison pour faire une bonne action !

 

Tout d'abord, il faut que je vous dise que ces bonnets, ils sont rikikis. Eh oui ! encore du rikiki ! Et comme je suis en plein dedans (le rikiki), j'ai foncé tête baissée.

 

"Foncé dans quoi ?" me direz-vous. Foncé dans la proposition de Mamily. Mamily ! Ma blogamie, une scrapbookeuse hors pair !

 

En fait, elle participe depuis plusieurs années à la création de petits bonnets pour les "Petits Frères des Pauvres". Ces petits bonnets iront couvrir la tête de bouteille de jus de fruits frais de la marque "Innocent" durant l'hiver (si vous ne connaissez pas encore, ça ne va pas tarder, j'ai remarqué qu'il y avait actuellement une campagne de pub sur les abris-bus). Pour chaque bouteille achetée, 20 cts seront versés aux Petits Frères.

 

L'action s'appelle "Tricoter Solidaire". Vous pouvez cliquer sur le lien et vous connaitrez tout sur la démarche à suivre.

 

Moi, j'ai trouvé l'idée originale, généreuse et amusante quand on aime tricoter et crocheter. Vous ne savez ni tricoter, ni crocheter ! Alors, pourquoi pas des bonnets cousus en polaire. Trop facile ! Les bonnets doivent mesurer 5 cm de hauteur et le tour 12 cm. Du coup, ça donne un triangle de 12x5 cm que l'on coud sur les 5 cm et que l'on ferme en resserant. Un petit pompom ! Hop ! et le tour est joué !

 

Pour la version "tricot", voici une petite base : 30 mailles sur des aiguilles n°3, tricoter 16 rangs puis les 2 rangs suivants, tricoter les mailles 2 par 2, resserer et coudre le côté.

 

Je vous présente ceux que Mamily et moi avons tricotés. Pour l'instant ! On a jusqu'à octobre !Je vous préviens, elle a été beaucoup plus courageuse que moi !!!

 

Bref ! vous ne pouvez pas refuser ! A vos aiguilles, crochets... et en avant pour la solidarité !!!

Alors qui nous suit ?

Clic-clic sur le titre du post pour un petit comm !

3 commentaires

jeu.

26

mai

2011

Un fourre-tout pour mon biclou

 

Ah ! Les ballades en vélo des beaux jours !

Quand il fait beau !

Quand il fait chaud !

Quand il fait soif aussi !

Quand ça creuse !

Un sac à dos, c'est bien...

... un fourre-tout,

c'est encore mieux...

On y met bouteille,

Biscuits,

Mouchoirs,

Lingettes,

Appareil photos...

L'acheter tout fait ? Non, j'avais trop envie de bidouiller.

 

Tissu ? Trop risqué, la pluie, le soleil, le poids. Trop mou aussi.

 

La corde ? Ah oui ! Son côté campagne, nature, vintage aussi.

 

La technique ? Le crochet. Eh oui, j'ai ressorti mon gros crochet n° 12 qui avait, à peine, eu le temps de refroidir après m'avoir soigneusement servi pour mes tapis en tissus recyclés. (Pour les nouveaux, c'est ici).

 

En fait, rien de plus simple : vous prenez les mesures du cadre de vélo et vous commencez avec une chaînette que vous continuez en mailles serrées. Il faut un devant, un dos, un fond, 2 côtés, un rabas. Ensuite, vous assemblez le tout, vous ajoutez des boutons, ou des liens pour fermer et de quoi l'accrocher sur le biclou (moi, j'y ai mis des sangles en polymachin et des "bidulles"  que j'avais récupérés sur un vieux sac pour resserrer).

 

Eh voilà ! Une fois accroché, il ne me restait plus qu'à aller me pavaner avec mon p'tit fourre-tout sur les berges de Seine, et d'aller frimer devant les canards qui courraient pour venir l'admirer.

Et à prendre garde à ce que mon canard à moi n'aille pas piquer une tête !

Pour laisser un commentaire, cliquez sur le titre de l'article.

5 commentaires

jeu.

19

mai

2011

RIKIKIKAKTUS

Un toutirikikikaktus au fil de coton crocheté et perlé de rocailles et son cache-pot à offrir.

 

Il ne mesure que 3 cm de hauteur.

 

+ de cactus crochetés ou cousus, c'est ici.

Pour laisser un commentaire, cliquez sur le titre de l'article.

2 commentaires

mer.

11

mai

2011

Petits cadres papillon

En feuilletant le Modes et Travaux de juin, j'ai découvret des petits cadres qui me plaisaient  bien. La créatrice de ces petits tableaux est Juliette Collet, alias Zû.

 

Et là, je me suis dit : "pourquoi ne pas les accomoder à ma sauce ?" et en faire, du coup, une idée "recyclage de boîtes à fromage".

 

Je vous explique tout cela en images.

Au départ, il y a ça
Au départ, il y a ça
Au final, on obtient
Au final, on obtient

Bien entendu, entre les deux, il y a plusieurs étapes. Mais, ne vous inquiétez pas, je vous ai concocté un petit tuto. Eh oui ! Y avait longtemps... Vous le trouverez ici ou en vous rendant directement dans la catégorie "TUTOS".

 

Alors, tout de suite, merci à Juliette Collet et à Modes et Travaux. Et à vous qui me lisez, bonne réalisation !

 

 

Pour laisser un commentaire, cliquez sur le titre de l'article.

3 commentaires

mer.

13

avril

2011

Oeuf au crochet

C'est bientôt Pâques et c'est encore le printemps !

 

Plus diététique que les oeufs en chocolat, voici un oeuf au crochet trouvé ici, accompagné de petites fleurs.

 

Alors, juste pour le plaisir des yeux...

Pour laisser un commentaire, cliquez sur le titre de l'article.

4 commentaires

sam.

09

avril

2011

Bracelet bleu au crochet

Un petit bracelet bleu pour une princesse à la peau couleur caramel.

 

Du bleu du ciel des beaux jours !

 

Des fleurs parce que c'est le printemps !

 

Et du coton tout doux pour sa peau veloutée !

Pour laisser un commentaire cliquez sur le titre de l'article.

8 commentaires

jeu.

31

mars

2011

Une brassière pour une petite fleur d'hiver

Une petite fleur est née début février, tout prêt de chez moi. Alors, comme elle a une maman super gentille et douce, je me suis dit : "si je lui faisais un petit cadeau ?".

 

Le "fait-main" était une évidence. Alors, j'ai pris mes p'tites aiguilles à tricoter et du fil  blanc et hop, j'étais partie...

La petite brassière est, on ne peut plus classique. Je l'ai donc personnalisée de fleurs au crochet. J'MMMMM les fleurs au crochet. Et pour leur donner un soupçon de profondeur, j'ai cousu au centre des boutons-fleurs miniatures?

 

Et donc, un petit zoom sur ces fleurs.

Je n'envisage pas de m'arrêter là. J'aimerais faire la petite robe qui va avec et qu'elle pourra porter au printemps. Je poste deux autres photos avec des indices.

Alors, elle vous plait cette petite brassière ?

Pour laisser un commentaire, cliquez sur le titre de l'article.

7 commentaires

mer.

16

mars

2011

BIDOUILLES TOUTES DOUCES

Les temps sont durs mais, on ne se laisse pas aller. Enfin, on essaye.

 

Alors ce soir, une petite bidouille, sans tuto mais comme d'hab, n'hésite pas si vous avez besoin.

 

J'ai donc crocheté des petits bijoux en fil de coton, tout doux : bracelets et bague agrémentés de fleurs et de petits boutons scrap qu'on a envie de croquer. Ils sont destinés à de petites menottes mais je ne peux pas encore dévoiler les destinataires.

 

Suite au prochain épisode... avec la suite du colis.

2 commentaires

mar.

08

févr.

2011

Beach bag ?

Un petit article "vite-fait, bien-fait" pour vous présenter mon petit sac crocheté avec de la cordelette (poly-machin pour le bleu, et coton pour l'écru), doublé avec un vieux paréo (d'où le titre : beach bag).

 

Rien de follichon, pas de quoi frimer sur les Champs (Elysées), juste bien pour stocker le verre à recycler en attendant de trouver le temps de passer par le bidulle vert (comprendre : en attendant que passe la flemme d'aller les déposer) !

2 commentaires

sam.

05

févr.

2011

VRAI-FAUX CACTUS

Celles (et ceux - accessoirement)  qui me suivent depuis un moment, savent que je suis une folle de cactus.

 

Comme tout élément du vivant, ils meurent et ça me rend bien triste. Ils ne supportent pas le manque de lumière et la fraicheur. Comme j'avais envie d'en voir, un peu partout, ça m'a donné une idée : en bidouiller en tissu et en fil à tricoter. Déclinables à l'infini, quasi-immortels, ils se logent dans toutes les pièces fermées, les cages d'escalier....

 

Me voilà donc partie dans l'aventure ! Pour la version au crochet, j'ai eu la chance de trouver mon bonheur en 2 clics. Et je remercie TIAMAT qui met en ligne un tas de modèles au crochet et grâce à qui j'ai pu réaliser mes "chefs d'oeuvre". Ils sont tous décorés de perles de corail.

 

J'envisage de réaliser les petits pots qui leur servent de support, en tissu. - Là, je m'avance peut-être un peu trop vite. Il va falloir trouver du temps et j'ai un Himalaya de projets qui m'attend.

 

Alors, vous les trouvez comment ?

Photo de groupe
Photo de groupe
8 commentaires

jeu.

03

févr.

2011

TUTO Fleur au crochet

 

 

Suite au tuto des fleurs "macarons" en tissu, voici aujourd'hui la version au crochet, tout aussi gourmande et facile ; pour les crocheteuses, en tout cas. C'est peut-être l'occasion d'essayer pour les autres.

 

Le tuto est ici.

3 commentaires

lun.

24

janv.

2011

Tapis "chiffon" en tissus recyclés

Un petit geste pour ma planète ! Un peu de place dans mon placard !

 

Il y a longtemps que ça me démangeait ! J'ai tout d'abord essayé sur un vieuuuuuuuux tissu que je gardais au cas où. Ce n'est pas le tissu le mieux adapté ; en effet, il est un peu pâlot mais à défaut d'avoir perfectionné un art, il a le mérite de m'avoir permis de m'entrainer. Et comme j'ai trouvé ça bien parti, j'ai pu continuer sur ma lancée.

 

J'ai trouvée l'idée dans le livre de Sally Harding "CROCHET - créations originales et faciles" (Sélection du Reader's Digest). La technique est simple : il suffit de découper des bandes de tissus de 1 à 1,5 cm de large dans du tissu et d'en faire une pelote. Ensuite, il ne reste plus qu'à crocheter en rectangle, carré, rond. Et le tour est joué !!! Le plus compliqué dans l'affaire est de trouver de gros crochets. Celui que j'ai utilisé est un n° 10. Mais apparemment, il en existe de bien plus gros (jusqu'à 15) ; du moins aux States. Ici, je n'ai pas eu le temps de chercher. Si quelqu'un peut m'apporter une réponse...

 

Pour réaliser une bande de fil continu, voici la technique : en partant du bord, découper une bande de la largeur voulue en arrêtant près du bord opposé (à une distance égale à la moitié de la largeur de la bande). Il faut ensuite tourner le tissu et découper dans l'autre sens de la même manière et continuer ainsi en faisant des allers-retours.

La première photo (si ça n'est pas évident, cliquez pour l'agrandir) vous montre la pelote formée avec les bandes de tissu et le crochet. Comme vous le voyez le résultat final est un peu fade.

 

Mais voyons la suite sur du madras...

A la maison, à part les 2 plus jeunes qui éprouvaient un plaisir manifeste à le piétiner (c'est vrai qu'il est confortable), je n'ai pas déclenché de tremblements de terre. Ma petite fleur de Lotus m'a même regardée, dépitée, inquiète aussi, avec des yeux ronds comme des billes, qui semblaient vouloir dire "Pauvre petite maman ! Que vas-tu bien pouvoir faire d'une telle horreur ?". Mon mari a dû trouver ça pratique mais sans commentaire (sans doute pour ne pas me vexer).

 

Je reconnais donc que ça peut ne pas plaire à tout le monde. Au risque de vous décevoir, ça me plait à moi. Je leur trouve un côté "Petite maison dans la prairie". 

11 commentaires

lun.

17

janv.

2011

ETAGERE A EPICES

J'ai toujours été fan des étagères à épices ; ces modèles réduits de nos bibliothèques... un peu comme les cabanes. Ah ! les cabanes...

 

Je suis folle d'Esprit Cabane : récupèrer, recycler, détourner d'anciens objets... D'ailleurs, ça faisait un bail que j'avais lu leur tuto d'étagère à épices et donc un bail que je mourrais d'envie de la réaliser. C'est chose faite depuis aujourd'hui. Pour le tuto c'est ici et pour ma version en images, c'est ci-dessous.

Les matériaux ne vous coûteront presque rien car l'étagère est réalisée avec des cagettes de fruits et légumes. Le tuto de base propose des mesures précises mais vous n'êtes pas obligés de les suivre.

 

J'avais en ma possession 3 cagettes de clémentines donc du mini pour mon petit projet. En fait, j'avais déjà une étagère "grand format" réalisée par mon Pôpô, pour mon premier emménagement et je n'avais pas la prétention de réaliser un tel chef d'oeuvre. Il me manquait juste un peu de place pour mes colorants alimentaires et autres arômes.

J'ai donc commencé par désossé mes 3 cagettes pour n'utiliser que ce dont j'avais besoin.

Me voici donc avec mes 2 grands montants de base, mes 3 planchettes et mes 6 tasseaux (3ème photo). En fait, ça n'est pas tout à fait exacte car il faut également prévoir le fond. Mais n'ayez crainte avec un lot de 3 éléments vous aurez largement de quoi réaliser votre ouvrage.

 

Ensuite, j'ai saisi ma colle et assemblé les différentes parties pour obtenir le corps et le fond comme sur la première photo de l'article.

 

Le plus intéressant (enfin, pour moi) arrive seulement : la peindre et la décorer. J'ai donc fait ma petite tambouille en mélangeant du bleu azur et du vert anis afin d'obtenir un turquoise. Je ne suis pas convaincue que ce soit vraiment du turquoise mais la couleur me plait. C'est l'essentiel, non ?

 

Restée ensuite la déco. J'avais eu le temps de réfléchir. Mais trop réfléchir entraine parfois des doutes et j'ai décidé de faire sobre. J'ai beaucoup pensé aux 2 "Lau" qui m'encouragent chaque fois et j'espère donc que ça va leur plaire.

Ensuite, j'ai vernis les différentes parties que j'ai assemblées après séchage. J'ai consolidé l'"édifice" avec de petits clous pour qu'elle supporte mieux le poids des fioles. Pour la petite touche, j'ai ajouté des fleurs en tissus, un coquelicot Kenzo et une coccinelle.

 

Et voilà le travail, à nu puis rempli pour que vous vous rendiez mieux compte des volumes.

Mon appareil n'est pas très fidèle à la réalité. La photo de droite s'approche le mieux du résultat final.

Voilà ! En conclusion, je dirais : beaucoup de détente, beaucoup de plaisir et la satisfaction du travail achevé : que du bonheur !

18 commentaires

mer.

12

janv.

2011

SCRAPBOXING

Je reste souvent admirative devant les boîtes en carton de nos emballages. Certaines sont faites en carton rigide et il est donc possible de les réutiliser. J'ai donc conservée 2 boîtes de pastilles pour lave-vaisselle et après quelques mesures, découpes, et "scotchages", j'ai obtenu un porte-revues ; il est destiné à contenir mes "Modes et Travaux" format mini.

Vous pensez sûrement très pratique mais laid. Et vous avez raison. Alors, j'ai empoigné mon pinceau et mon vernis-colle et fouillé dans mon sac à tissus. De nouveau : mesures, découpes et collage. Et on obtient ceci.

C'est déjà plus présentable, n'est-ce pas ?

 

Mais, je n'avais pas envie d'en rester là. J'ai donc costumisé le devant du porte-revues avec mes réalisations en fimo et des petites images de pâtisseries et de pots de fleurs d'un pense-bête.

Il y a quelques temps, j'avais déjà scrapboxé une boîte de tuiles pour "la reine de bonbons qui ne sait pas où les ranger". Je ne vous l'avais pas présentée parce que j'avais été déçue du résultat. Quand je l'imaginais la nuit, dans mon lit, elle était beaucoup plu belle. Mais, la Reine des Bonbons l'a trouvée très à son goût et d'autres aussi. Du coup, ça m'incite à vous la montrer qu'en même.

 

Alors vous en pensez quoi ? ça l'fait ou ça l'fait pas ?

7 commentaires

sam.

08

janv.

2011

CROCHET MANIA - SAISON 2

Toujours prise dans la frénésie du crochet, je me suis lancée, à l'instinct dans la confection d'une manique, inspirée par un vieux souvenir. Le souvenir des dessous-de-plat et des maniques de grand-mère, de ma grand-mère, en particulier. C'était une pro du crochet, du "granny-mamy". Elle a crocheté des kilomètres de fil pour réaliser des couvertures et des plaids. A cette époque-là, je trouvais ça ringard... Aujourd'hui, j'y pense avec nostalgie et regret, en saisissant mon crochet ou plus exactement l'un de ses crochets dont j'ai hérités.

 

J'ai fouillé dans mes archives pour trouver la technique du crochet au carré. Pour les intéressées, c'est tout simple :

6 mailles en l'air fermées par 1 maille coulée dans la première ml

1er tour : *3 brides dans l'anneau, 2 ml* à répéter 3 fois, terminer par 1 mc

2ème tour : *3brides, 2ml, 3 brides, 1ml* dans chaque arceau et terminer par 1 mc

3ème tour : *3brides, 2ml, 3 brides* dans chaque angle, *1ml , 3 brides, 1ml* autour de la maille en l'air du tour précédent et terminer par une mc

On continue comme cela autant de fois qu'on le désire.

Voici le 1er carré achevé.

 

J'en ai ensuite réalisé un deuxième, à l'identique. Puis, je les ai cousus ensemble et y ai inséré une autre manique, plus petite, en tissu (ici un vichy rose avec lequel j'ai déjà fait cela) rembourrée de ouatine. Il ne me restait plus qu'à fermer le tout et à crocheter un petit anneau pour pouvoir l'accrochée.

 

Et voilà le travail !

J'ai continué dans les arts de la table avec des sous-verres que j'avais trouvés sur un site japonais et que j'avais envie de réaliser depuis un baillll.

 

THE POUR 2, TEA FOR 2, 2のためのお茶

Mes enfants sont toujours curieux de me voir bidouiller et viennent souvent me demander "qu'est-ce que tu vas faire ?" et souvent j'entends "je vais faire comme toi !", en tout cas, quand ils sentent que c'est à leur portée.

 

Ma 2ème était emballée , je l'ai renvoyée sur un tuto, trop affairée que j'étais ! (Mère ingrate, na !) Je l'ai aidée, tout de même pour débuter et je m'attendais à la voir se décourager. A ma grande joie, il n'en a rien été, bien au contraire. Elle a accroché (excusez du jeu de mots) à 1000%. Résultat final : des "Moon-boots" et un sac-besace pour une poupée. Cro mimi, non ?

Je finis sur une note gourmande : le dessert que mes 2 derniers nous ont préparé.

Ma conclusion du jour :

 

DES RONDEURS AVANT LES RONDEURS !!!

1 commentaires

jeu.

06

janv.

2011

CROCHET MANIA

Crochet mania ou cactus addict ? Les deux, c'est sûr !

 

Prise dans l'élan frénétique de la crochet mania, je n'ai pu m'empêcher de les chouchouter les uns après les autres. C'est l'hiver après tout ! Et puis, ils le valent bien, mes p'tits cactus. Toute la morne saison, ils sont là, patiemment, à m'offrir en spectacle leurs piquants, leurs verts, leurs rondeurs... . Ils me sortent de la langueur de l'hiver en me faisant espérer un printemps, doux et chlorophylé.

 

J'ai acheté de nouvelles pelotes, saisi mon crochet, imaginé, inventé, dégourdi mes doigts, vidé mon cerveau fatigué par le froid et les mauvaises nouvelles... Au bout du compte, voilà le résultat...

 

 

 

D'abord la famille au complet !

 

Ils ont l'air si doux dans leurs vêtements de laine. Non ?

Crocheter aussi m'a fait beaucoup de bien. Alors, j'ai pas l'intention de m'arrêter là et je pense surtout à ma cop' Flo pour la suite. Alors à bientôt !

5 commentaires

mar.

21

déc.

2010

UN CACHE POT AU CROCHET

Cet après-midi, je suis allée faire un petit tour à IKEA.

 

Je suis revenue avec 2 nouveaux cactus et une succulente ; j'en suis folle ! Par contre, les cache-pots ne me plaisaient pas vraiment ou alors, ils étaient trop grands, trop petits... Et là, ça a fait tilt dans ma tête !!! Je me suis dit : "Fais le toi-même !".

 

Je n'y aurais pas pensé, il y a 15 jours à peine mais depuis, c'est différent, et c'est grâce à Yoko. Elle m'y a fait pensé et je m'y suis remise ; au crochet.

 

Du coup, une fois rentrée à la maison, j'ai fait ça.

Elle est pas belle ma succulente avec son cache-pot !

 

Pour celles qui ne savent pas crocheter, qui se disent qu'elles ne sauront jamais : il y a 6 mois à peine, j'étais comme vous, je ne savais rien faire, mais alors rien de chez rien. Heureusement, il y a internet et des filles généreuses et partageuses qui vous expliquent tout en long, en large, en travers, en photos...

 

Un proverbe saharien dit qu'au bout de la patience, il y a le ciel ! Modestement, je dirais que j'ai atteint le premier.

 

3 commentaires

lun.

13

déc.

2010

Echarpe - 2

L'écharpe grise a fait des émules. J'ai donc été sollicitée pour en tricoter une deuxième.

 

Mais, faire la même ne me disait rien. Alors j'ai changé le point et la deuxième est composée de jetés et de mailles tricotées ensemble. En plus, elle a l'avantage d'être jolie aussi bien à l'endroit qu'à l'envers.

écharpe 2                                                                                                          écharpe 1

 

 

Pour voir l'article sur la première écharpe, cliquez sur la fleur.coccinelle

1 commentaires

Tricotez main, tricotez coeur !

Vous vous souvenez de cette pub "Pingouin" (si ma mémoire ne me fait pas défaut) : "C'est pas difficile d'aller très, très, très loin. De tricoter main, de tricoter coeur." Alors, quand, dans le magazine "Mode et Travaux de novembre", j'ai vu cette superbe longue écharpe grise, ça m'est revenu en mémoire et j'ai eu une énorme envie de tricoter main.

 

Une douzaine d'heures de tricotage et 1 km de fil plus tard, c'est terminé. En plus, la personne à qui je l'ai offerte et super contente. Alors là, je dis, j'ai vraiment tricoté COEUR. Merci "M et T" pour le patron. J'ai retrouvé là, mon premier "M et T", mon premier patron tricot... Ce magazine m'avait été recommandé par mère et grand-mère et c'est pour moi THE magazine de référence et j'éprouve beaucoup de bonheur à le lire et à le relire.

 

1 m 70 (sans les franches), 25 cm de large, 310 g : la taille mannequin.

 

Allez, je vous la montre !

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    LOLO (vendredi, 03 décembre 2010 13:15)

    1m70 ! trop long pour moi mais le point fantaisie me plait bien. Tu fais ça comment ?

  • #2

    Astrouille (vendredi, 03 décembre 2010 14:12)

    C'est une torsade fantaisie qui s'effectue sur 4 mailles : 2 m. croisées à droite (en passant devant la 1ère m.,tric. à l'endr. la 2ème M puis la 1ère m. et laisser tomber ces 2 m. de l'aig. gauche) 2 m. croisées à gauche (en passant derrière la 1èr m., tric. à l'endroit la 2ème m. puis la 1ère et laisser tomber ces 2 m de l'aig. gauche).
    Cette torsade est encadrée par 2 mailles envers de chaque côté.
    ça parait un peu compliqué sur le papier mais, les aiguilles en main, on s'y retrouve facilement.

  • #3

    jocelyne (samedi, 09 février 2013 18:39)

    bonsoir
    avez vous les explications du petit sac contenant les verres

  • #4

    jocelyne (samedi, 09 février 2013 18:45)

    bonsoir
    c'est encore moi j'ai cliqué trop vite j'ai oublié de vous remercier et de vous dire qu'il y a des choses tres interessantes sur votre site

  • #5

    Juicer Review (vendredi, 19 avril 2013 11:09)

    This informative article was precisely what I had been in search of!

  • #6

    willow (jeudi, 30 mai 2013)

    ben, ça aurait été dommage de perdre tout ça !!!! je vais m'inscrire à tes news sur ta nouvelle adresse .....maintenant que j'ai ton blog sous les yeux !!!! bizzzz

Feedback
Flèche bas Flèche haut